Publié par UnderNews Actu - Télécharger l'application Android

Depuis l’apparition d’une nouvelle rubrique du formulaire ESTA invitant les ressortissants de 38 pays à renseigner de manière facultative leurs comptes Facebook, Twitter, Linkedin, Instagram ou encore YouTube, beaucoup s’interrogent sur le respect de la vie privée en ligne…

Après les passeports biométriques ou électroniques et la prise d’empreintes digitales, les douanes américaines veulent désormais connaître les identités numériques de tous ceux qui voyagent et font une demande ESTA (ESTA signifiant « Electronic System for Travel Authorization » ou « système électronique d’autorisation de voyage« . En effet, les touristes se rendant aux Etats-Unis sont invités à renseigner leurs comptes Facebook, Twitter, Instagram, Linkedin ou encore YouTube. Cette nouvelle mesure concerne les ressortissants de 38 pays, dont la Suisse et la France, autorisés à entrer sur le territoire américain et à y séjourner durant 90 jours sans VISA. L’ESTA a une durée de validité de 2 ans et coûte 14 dollars.

ExpressVPN

La rubrique « Médias Sociaux », qui a été ajoutée au formulaire en ligne ESTA par l’Office des douanes et des frontières américain (CBP), est pour l’heure facultative. Une menu déroulant comprend la liste des principaux réseaux sociaux. Le nom d’utilisateur est demandé, mais pas le mot de passe. Il semblerait donc que seules les informations publiques puissent être consultées par le service des douanes. Le but de cela pour les Etats-Unis ? « Identifier des menaces potentielles ». D’après l’administration, le fait de ne pas remplir cette rubrique du formulaire ESTA ne constitue pas un motif de refus d’entrer sur le territoire (à ce jour tout du moins).

Notons que l’Union Européenne suit le même chemin pour sa politique des frontières car les députés européens ont voté le 5 juillet la mise ne place du système « Etias« , un équivalent européen de l’ESTA qui sera mis en oeuvre dès 2021. Les ressortissants de plus de 60 pays seront concernés par cette nouvelle démarche en ligne via formulaire d’identité, qui sera facturée 7 euros…

Le site officiel du formulaire ESTA stipule que le RGPD est respecté par la société responsable du système (Esta Travel Services LLC en Floride) :

« Le traitement des données personnelles telles que le nom, l’adresse postale, l’adresse électronique ou le numéro de téléphone d’une personne concernée, doit toujours être conforme au Règlement général sur la protection des données (RGPD) et aux réglementations nationales relatives à la protection des données personnelles. »

L’Internet Association, qui représente des entreprises telles que Facebook, Google et Twitter, n’a pas hésité à dénoncer la mesure et les atteintes portées à la liberté d’expression et au respect de la vie privée. Même son de cloche du côté de l’Union Américaine pour les Libertés Civiles (UCLA).

Même si le site officiel stipule que les données sont conservées de manière sécurisées et dans le respect du RGPD, on ne sait rien sur les traitements subit ni leur potentiel partage avec d’autres entités…

« Il y a très peu de règles concernant la manière dont ces informations sont recueillies, stockées, partagées avec d’autres agences, et il n’y a aucune directive pour limiter l’utilisation de ces informations par le gouvernement. »

 

Notes légales : article publi-rédactionnel. Cet article contient un lien vers un site non officiel et payant pour la prestation de demande d’ESTA. Vous pouvez le faire pour moins cher sur le site officiel.

Vous avez aimé cet article ? Alors partagez-le en cliquant sur les boutons ci-dessous :

Twitter Facebook Google Plus Linkedin Pinterest email
1 étoile2 étoiles3 étoiles4 étoiles5 étoiles (Pas encore noté)
Loading...

Mots clés : , , , , , , ,


Vos réactions




Notifiez-moi des commentaires à venir via e-mail. Vous pouvez aussi vous abonner sans commenter.