Deseat.me ou comment disparaître du Net

3

Vous souhaitez effacer vos traces du Web ? Le tout nouveau service Deseat.me est là pour ça ! Il est capable de vous désinscrire automatiquement de nombreux services d’envoi de mail en évitant toute démarche fastidieuse.

Comment procède Deseat.me pour faire une telle chose ? Tout simplement en s’appuyant sur un compte Google Mail via le protocole d’authentification OAuth (cela ne fonctionne qu’avec Gmail) afin de demander la suppression du mail en question dans les nombreuses bases de données d’envoi. Deseat.me vous présente alors les sites qui vous envoient des courriels et en vous proposant, très simplement, de sélectionner les sites qui ne vous intéressent pas ou plus afin de ne plus recevoir leurs mails.

Le site Deseat.me a été lancé par deux développeur suédois encore bien mystérieux : Wille Dahlbo et Linus Unnebäck. Notons par ailleurs que le service peut se révéler quelque peu intrusif malgré le fait que les auteurs précisent (les conditions d’utilisation du service indiquent clairement que Deseat Me a le droit d’accéder aux courriels et aux paramètres personnels) :

« Nous sommes très attentifs à la vie privée et à la sécurité des données. C’est notre souci le plus grand. C’est pour cette raison que nous vous proposons de l’appliquer à votre ordinateur. La seule chose que vous nous donnez, c’est les comptes que vous souhaitez supprimer. C’est tout. Et comme nous utilisons le protocole OAuth de Google, nous n’avons accès à aucune information ».

A titre d’information, il existe déjà des services de ce type comme unroll.me (gérant aussi les adresses Outlook et Yahoo) ou encore le fameux Account Killer, qui répertorie des liens directs vers des URL de suppression de compte de nombreux services, notamment les réseaux sociaux, où ces pages sont parfois compliquées à trouver.

3 Commentaires

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Notifiez-moi des commentaires à venir via e-mail. Vous pouvez aussi vous abonner sans commenter.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.