Censure : La Belgique bloque discrètement l’accès aux sites torrents les plus populaires

6

En 2011, la Belgique a été l’un des premiers pays à mettre en place un blocus de The Pirate Bay après une ordonnance du tribunal. Actuellement, il semblerait que le blocage se soit largement étendu…

Suite à cette décision, de nombreux utilisateurs de The Pirate Bay ont commencé à utiliser des proxy et VPN, tandis que d’autres sont simplement passés à d’autres sites torrents tels que KAT, ExtraTorrent ou encore Bitsnoop.

Ces tentatives de contournement ne semblent pas passer inaperçue par le groupe anti-piratage local. En effet, depuis ce week-end, des millions d’internautes belges ont perdu l’accès aux sites torrents les plus populaires : Kat.ph, Bitsnoop, ExtraTorrent et H33T ne sont plus accessibles !

Ceux qui sont abonnés aux FAI Belgacom et Telenet et qui tentent d’accéder à ces sites désormais interdits obtiennent le message suivant :

torrent_be_censure_blocage

 

Le message ci-dessus suggère que le blocage a été mis en œuvre suite à une ordonnance d’un tribunal, mais le plus étonnant est qu’aucune décision de justice ne semble avoir été rendue dans ce sens…

Contactée par PC INpact, la Fédération belge anti-piratage (BAF) a confirmé avoir engagé une action à l’encontre de ces sites mais indique que l’enquête est toujours en cours :

« Effectivement, il y a une plainte qui a été déposée mais pour le moment, une enquête est en cours . C’est un juge d’instruction qui est sur l’affaire en ce moment. Mais s’il y avait eu une décision de justice, on en aurait été informé et ça aurait été publié »

Affaire à suivre donc concernant cette étrange affaire de censure…

 

Sources : TorrentNews, TorrentFreak

6 Commentaires

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Notifiez-moi des commentaires à venir via e-mail. Vous pouvez aussi vous abonner sans commenter.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.