US : Les serveurs de la Nasa piratés

1

Jeremey Parker, un Américain de 26 ans, va passer devant le juge pour avoir, d’une part, pénétré 2 serveurs de la Nasa et, d’autre part, pour avoir volé 275 000 dollars à une société de e-commerce par la voie du piratage. Il encourt jusqu’à 30 ans de prison.

Un jeune Américain de 26 ans, Jeremey Parker, aurait avoué avoir piraté le système informatique de la Nasa et plus précisément du centre spatial Goddard. Depuis la ville de Houston, il aurait ainsi collecté des données et travaux de recherche en matière d’océanographie. A priori, l’homme n’agissait pas seul mais était commandité par d’autres chercheurs, désireux d’obtenir ces précieuses informations, qui lui versaient des revenus en l’échange de ces données confidentielles. D’après le site Register, il aurait causé 43 000 dollars de dommages en entrant dans 2 serveurs appartenant à la Nasa. Tout aurait débuté au mois de septembre 2009.

En parallèle, l’homme a avoué avoir piraté les serveurs de SWReg, une filiale du groupe de e-commerce Digital River qui gère les royalties versées aux développeurs indépendants. Il aurait ainsi transféré 275 000 dollars de fonds initialement prévus pour les informaticiens vers son propre compte en banque.

Il encourt une peine totale de 20 ans de prison pour le détournement de fonds et de 10 ans de prison pour le piratage du SI de la Nasa.

 

Source : L’Informaticien

1 COMMENTAIRE

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Notifiez-moi des commentaires à venir via e-mail. Vous pouvez aussi vous abonner sans commenter.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.