Social Engineering – Des policiers piégés, des casiers judiciaires de rappeurs diffusés

0

Des policiers non initiés piégés par des amateurs de Social Engineering ? On dirait bien ! Le casier judiciaire des rappeurs La Fouine, Morsay, Booba et Rhoff  se retrouvent diffusés en pâture sur le Net.

Voilà qui laisse songeur. PC Inpact vient d’expliquer comment deux rappeurs, Booba et RohFF, ont vu leur casier judiciaire respectif diffusé par des internautes amateurs de Social Engineering. Le SE, ou encore l’ingénierie sociale, est l’un des moyen les plus ancien. Les plus connus de ces attaques ont été menées dans les années 90 par Kevin Mitnick, et il y a peu, par Hacker Croll, qui s’en était pris au réseau social Twitter.

L’Inspection Générale des Services, l’IGS, enquête sur la diffusion d’informations sensibles et internes au Système de Traitement des Infractions Constatées. Comme le rappelle PCInpact, 36,5 millions de personnes y sont répertoriées.

stic-viol-vocal

Le « pirate », qui a signé son acte sous le pseudonyme de Viol Vocal, a tout simplement téléphoné à un commissariat. Ses compétences de manipulation ont fait le reste. Bilan, le ce dernier a réussi à mettre la main sur les STIC de La Fouine, Morsay, Booba et Rhoff. Le parquet de Paris a ouvert quatre enquêtes.

A première vue, « l’enquêteur » est passé par Skype, un moyen assez pratique de cacher ses traces… ou pas !

[youtube U3f_sB8Kw9I nolink]

 

Sources : PCInpact, Zataz

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Notifiez-moi des commentaires à venir via e-mail. Vous pouvez aussi vous abonner sans commenter.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.