Publié par UnderNews Actu - Télécharger l'application Android
HMA Pro VPN

Après s’être fait connaître largement dans le monde entier via leurs cyberattaques exploitant une vulnérabilité zero-day Windows dérobé à la NSA, le groupe de cybercriminels Shadow Brokers ont ouvert une boutique en ligne d’exploits du même genre. Le prix de l’abonnement a fuité.

La cybercriminalité rapporte gros, très gros même, cela n’est plus un secret pour personne. Le filon exploité habillement par le groupe Shadow Brokers s’est montré payant : après avoir démontré avec succès au monde entier la puissance des vulnérabilités 0-Day qu’ils ont dérobé à la NSA via The equation groupe, voila que leur e-commerce ouvre ses portes. Bien entendu, il faut y mettre le prix pour accéder aux secrets bien gardés qui sont censés ouvrir toutes les portes numériques… idéal donc pour les prochains malwares qui feront des ravages en toute tranquillité.

Le service du groupe Shadow Brokers a été baptisé “Data Dump of the Month”. L’abonnement est mensuel et accessible contre le paiement de 22 000 euros / mois en crypto-monnaie Zcash (environ 100 Zcash au court actuel), connue pour être bien plus discrète que le Bitcoin. Une fois l’accès autorisé, les cybercriminels du monde entier pourront s’approvisionner en failles 0-Day exclusives. Chaque mois, un pack d’exploits exclusifs serait livré par mail à l’abonné. Il n’est pas précisé la teneur des dits exploits.

Le prix paraît donc raisonnable lorsque l’on sait quels peuvent être les gains générés par un malware puissant qui se propage à grande vitesse… surtout si cela implique le paiement de rançons.

Vous avez aimé cet article ? Alors partagez-le en cliquant sur les boutons ci-dessous :

Twitter Facebook Google Plus Linkedin Pinterest email
1 étoile2 étoiles3 étoiles4 étoiles5 étoiles (1 votes, note : 3,00 sur 5)
Loading...

Mots clés : , , , , , , , ,


Vos réactions

Ils parlent du sujet :

  1. […] Shadow Brokers – Abonnement à 22 000€/mois pour des failles 0-Day de la NSA […]





Notifiez-moi des commentaires à venir via e-mail. Vous pouvez aussi vous abonner sans commenter.