Quatre autres membres de LulzSec condamnés en Angleterre

1

Au Royaume-Uni, quatre autre membres du collectif de hackers LulzSec ont été condamnés. Ce groupe s’était rendu célèbre en 2011 en piratant des sites gouvernementaux, des médias anglophones ainsi que entreprises.

La justice est passée. Comme prévu, quatre internautes suspectés d’avoir participé aux actions du collectif de hackers LulzSec ont été jugés cette semaine au Royaume-Uni. Considérés comme des membres-clés du groupe, ils ont chacun écopé d’une pein. Des sanctions complémentaires ont également été prononcées contre certains accusés.

Dans le détail, “Topiary” devra passer deux ans dans un établissement pour jeunes délinquants. “Kayla” a été condamné à 30 mois de prison, contre 32 mois pour “Viral”. Toutefois, ils ne purgeront que la moitié de leur peine, ayant choisi de plaider coupable. Quant à “T-Flow”, il a été condamné à 20 mois de prison avec sursis et à 300 heures de travaux d’intérêt général.

Le collectif LulzSec s’est rendu célèbre en 2011 par ses activités de piratage. Au cours du printemps et de l’été, les membres du mouvement ont effectué plusieurs intrusions, ont dérobé des données sensibles et ont surchargé plusieurs serveurs. Parmi les victimes les plus connues, citons le FBI, la CIA, le sénat américain, Sony, Nintendo, Electronic Arts, Fox News ou encore le Sun.

 

Source : Numerama

1 COMMENTAIRE

  1. je cherche depuis quelques jours dejà l’information sur comment on fait les autorités pour mettre la main sur ces 4 membres de lulzsec. aucune information ne filtre sur les moyens mis en place pour arrêter ces membres.

    je demande ca car ca me semble des plus étrange mettre autant de temps pour les trouver; c’est donc qu’ils ont brouillé les pistes, et donc si les pistes sont brouillés comment remonté jusqu’à eux ? avez vous des infos (pas de supposition ou sinon bien étayé 😉

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Notifiez-moi des commentaires à venir via e-mail. Vous pouvez aussi vous abonner sans commenter.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.