Publié par UnderNews Actu - Télécharger l'application Android

Le hacker Qwertyoruiop, déjà connu pour ses attaques sur la PS4, a rendu publique via son compte Twitter un exploit permettant d’exécuter des commandes systèmes sur la toute nouvelle Nintendo Switch.

La faille a été découverte au sein d’un navigateur Web caché et normalement non accessible à l’utilisateur de la console hybride Nintendo Switch. Le hacker Qwertyoruiop a réussi à exploiter une faille connue touchant WebKit. Néanmoins, il ne s’agit aucunement d’un jailbreak comme certains l’ont laissé entendre dans un premier temps et l’auteur de l’exploit s’en défend :

« Soyons clair : je n’ai pas jailbreaké la Switch. J’ai simplement fait la démonstration d’une faille qui me donne des droits de code exec dans le navigateur. »

Cependant, cette faille pourrait permettre de faire plus que d’afficher du texte par la suite, si elle n’est toutefois pas corrigée d’ici là… Le blogueur LiveOverflow a diffusé une vidéo explicative de la faille, déjà bien connue des jailbreakers d’iPhone :

CyberGhost VPN

Donc pour le moment, la faille ne peut servir à explorer le système de la Switch en profondeur et d’en analyser le fonctionnement de l’OS et de la RAM mais aucunement de faire tourner des jeux piratés ! De plus, si Nintendo déploie un correctif du firmware, cela comblerait rapidement la porte d’entrée découvert par le hacker.

Vous avez aimé cet article ? Alors partagez-le en cliquant sur les boutons ci-dessous :

Twitter Facebook Google Plus Linkedin Pinterest email
1 étoile2 étoiles3 étoiles4 étoiles5 étoiles (1 votes, note : 5,00 sur 5)
Loading...

Mots clés : , , , ,

Recherches en relation :

  • nintendo switch hacker

Vos réactions