Publié par UnderNews Actu - Télécharger l'application Android
PIA VPN

Le groupe de pirates informatiques connu sous le nom Syrian Electronic Army (armée électronique syrienne), des hacktivistes pro-syriens, a compromis avec succès le compte Twitter officiel de Microsoft (@MSFTNews), le support technique Xbox et défiguré le blog TechNet de Microsoft (blogs.technet.com).

Très mauvais début d’année pour Microsoft ! La société affirme que la situation est sous contrôle et qu’aucune donnée client n’a été compromise. Il semble que les pirates détiennent aussi un accès privé au système de courrier de Microsoft, étant donné qu’ils ont partagé des captures d’écran montrant des communications internes entre les Relations publiques de l’équipe de Microsoft et Steve Clayton, qui est le directeur en charge des plates-formes de médias sociaux de Microsoft.

Microsoft-blog-hacked-sea

La semaine dernière, la SEA a piraté le blog de Skype et la page officielle Twitter du logiciel, afin de diffuser l’information sur l’espionnage de la NSA “piraté par l’armée électronique syrienne… Arrêtez l’espionnage !” et aujourd’hui, des tweets similaires ont été publiés, cette fois à l’encontre du blog Microsoft TechNet.

Microsoft-blog-hacked-sea_2

Les tweets piratés étaient visibles sur le compte Twitter de Microsoft pendant au moins une heure, mais ont depuis été supprimés. Pour le moment, leur blog est encore en cours de maintenance…

Vous avez aimé cet article ? Alors partagez-le en cliquant sur les boutons ci-dessous :

Twitter Facebook Google Plus Linkedin Pinterest email
1 étoile2 étoiles3 étoiles4 étoiles5 étoiles (1 votes, note : 4,00 sur 5)
Loading...

Mots clés : , , , , , , ,


Vos réactions

Ils parlent du sujet :

  1. […] Le groupe de pirates informatiques connu sous le nom Syrian Electronic Army (armée électronique syrienne), des hacktivistes pro-syriens, a compromis avec succès le compte Twitter officiel de Microsoft (@MSFTNews), le support technique Xbox et défiguré le blog TechNet de Microsoft (blogs.technet.com).  […]





Notifiez-moi des commentaires à venir via e-mail. Vous pouvez aussi vous abonner sans commenter.