Les leurres liés au coronavirus représentent désormais plus de 80% des cyberattaques

0

En veille constante depuis le 29 janvier dernier sur les cybermenaces liées au Coronavirus, Proofpoint vient de publier un nouveau blog relatant les évolutions les plus notables observées.

Communiqué – Mis à jour régulièrement, ce blog fournit des exemples récents de campagnes à destinations des États-Unis, de l’Espagne, du Portugal et des Pays-Bas. Les acteurs sont nombreux et le volume des menaces liées aux coronavirus est sans précédent avec des attaques variées se développant toutes les minutes.

Informations et chiffres clefs sur le volume des menaces :

  • Plus de 80 % des cyberattaques utilisent des thèmes liés aux coronavirus : il s’agit notamment d’attaques qui ne mentionnent pas directement le coronavirus dans l’objet ou le corps du message, mais qui y font plutôt référence dans les pièces jointes ou les liens.
  • Des campagnes d’envergure mondiale : plus de 500 000 messages, 300 000 URL malveillantes, 200 000 pièces jointes piégées avec des thèmes liés au coronavirus dans plus de 140 campagnes (et ce nombre continue d’augmenter).
  • Multiplication des types d’attaque : les chercheurs Proofpoint constatent l’utilisation d’un grand nombre d’attaques lié au Coronavirus tels que des attaques BEC, des rançongiciels, des campagnes de spams et en priorité l’utilisation de phishing et vols d’identifiants.
  • Diversité des acteurs : de petits acteurs inconnus à des acteurs importants tels que TA542 (le groupe derrière Emotet) à des acteurs APT comme APT36 ont été observés parmi les campagnes menées.

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Notifiez-moi des commentaires à venir via e-mail. Vous pouvez aussi vous abonner sans commenter.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.