Les Anonymous veulent “détruire” Facebook le 5 novembre

7

Le groupe de pirates informatiques a annoncé son intention de frapper fort contre le réseau social de Mark Zuckerberg, qu’ils accusent de ne pas assez respecter la vie privée de ses membres.

EDIT : CETTE INFORMATION S’EST RÉVÉLÉE FAUSSE. Les Anonymous ont démentis : « A LA PRESSE : MEDIAS DU MONDE… ARRETEZ DE MENTIR ! #OpFacebook est juste UN NOUVEAU FAKE ! NOUS NE “TUONS” PAS LE MESSAGER. CE N’EST PAS NOTRE GENRE. #Anonymous ».

Les hackers, qui ont déjà fait trembler de nombreux grands groupes à travers le monde, viennent de lancer un nouvel avertissement, via un message vidéo publié sur YouTube (à voir à la fin de cette article). Un spot long de seulement deux minutes, mais qui a marqué les esprits de millions d’internautes.

Le clip dévoile en effet les intentions des Anonymous, et son “Opération Facebook” qui vise à anéantir le site communautaire. Les pirates prévoient de le faire disparaître de la Toile le 5 novembre prochain. Ils ne veulent pas simplement en faire “sauter les serveurs”, mais bel et bien “le détruire”. Ils en rassurent néanmoins les usagers : ils ne voleront pas leurs données personnelles.

La raison de cette opération coup de poing ? Une profonde grogne contre les conditions d’utilisations du réseau social. Facebook “transmet les données privées de ses usagers à des entreprises tierces, à des développeurs d’applications et à des gouvernements, dans des buts mercantiles ou d’espionnage“, dénoncent les Anonymous.

Tout ce que vous faites sur Facebook reste sur Facebook. Facebook en sait plus sur vous que votre propre famille“, ajoutent-ils, insistant sur le fait que la moindre information postée sur le site est conservée dans sa base de données, même une fois que le compte ou l’information en question ait été supprimés.

Les plans des Anonymous, et l’avancement de l’opération, peuvent être suivis en ligne, grâce au hashtag #opfacebook , une page Facebook et un compte Twitter.

Un document complet sur l’opération a été mis en ligne sur PiratePad.

Si la destruction s’avérait être un succès, ferait-elle des millions de mécontents ? Ou bien migreraient-ils tous vers Google + ? A suivre…

[youtube SXLxiMemYc0 nolink]

 

Sources : L’Informaticien, Twitter

7 Commentaires

  1. “NOUS NE “TUONS” PAS LE MESSAGER”

    J’adore 🙂 Ba ouai le MESSAGER qu’est facebook on l’adore 🙂 avec sa on peut avoir tout sur n’importe quel kid qui joue le gros black hat alors qu’il a sa face sur un book online.

    Sisi j’adore 🙂

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Notifiez-moi des commentaires à venir via e-mail. Vous pouvez aussi vous abonner sans commenter.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.