Le plus gros site de CardSharing de France stoppé

6

Il piratait et permettait le piratage des chaînes de TV payantes. Un cardeur ardennais arrêté par les gendarmes. Le préjudice pour le groupe Canal Plus atteindrait un montant de 2,5 millions d’euros.

L’administrateur du site cccampremium (fermé depuis juin 2011) vient d’être arrêté par les gendarmes de l’Est de la France. CCCAmpremieum était un des plus gros site de CardSharing en France. Le pirate, un certain N.K (MicrosatO8), officiait à Charleville-Mezières. Son trafic, avant le passage des enquêteurs, semble avoir débuté en mai 2009, et permettait à près de 2.000 personnes de regarder les chaînes payantes de Canal Sat et Orange TV sans passer par les abonnements des fournisseurs officiels.

Pour cent euros par an, les consommateurs regardaient toutes les chaînes. L’enquête a été menée par les Ntech, la section cyber de la gendarmerie de Reims, à la suite d’une plainte du groupe historique français de chaînes cryptées. D’après le Procureur de la République Daniel Bourriaud, le business du pirate aurait coûté au groupe Canal+, 2,5 millions d’euros.

Le système, très élaboré, utilisait des décodeurs de type « Dreambox ». Les prix affichés défiaient toute concurrence, vingt euros pour un mois ou cent euros pour un an, avec un accès illimité à de nombreuses chaines.

Selon le Procureur de la République Daniel Bourriaud, ce sont des investigations très poussées des gendarmes de la section de recherche de Reims qui ont permis de démasquer le fraudeur.

L’homme, un repris de justice et habitant du quartier de la Ronde-Couture devrait être prochainement mis en examen. Il est défendu par l’avocat Pierre Blocquaux qui pour l’instant ne souhaite pas s’exprimer sur cette affaire.

France 3 indique qu’Orange n’a pour l’instant, pas souhaité poursuivre le pirate ardennais, contrairement au groupe Canal Plus.

 

Source : France 3, Champagne-Adrenne, Zataz

6 Commentaires

  1. Tiens Rebillion, apres la Belgique, l’Italie qui s’attaque au cardsharing! Jss pas un pro de l’italien mais j’ai vu ca passer, les mec on fait appel à l’armée pour aller l’arreter je crois bien… Encore mieux que le Swating, le cardsharing!

  2. Les sociétés fournissant des contenus sont toujours à l’affut de ce genre de business qui se montent.

    Il y a de plus en plus de protections qui se mettent en place, mais il ne faut pas non plus se voiler la face, si le piratage « à l’ancienne » existait déjà il y a 20 ans et existe toujours aujourd’hui, c’est parce qu’il est difficile de tout contrer.

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Notifiez-moi des commentaires à venir via e-mail. Vous pouvez aussi vous abonner sans commenter.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.