Joe Biden annonce des sanctions à l’encontre de la Russie

0

Suite à l’annonce des prochaines sanctions de Joe Biden à l’encontre de la Russie en raison de leur ingérence dans les élections américaines et leur implication dans la cyberattaque ayant touché SolarWinds et de nombreuses entreprises et administrations publiques, voici les commentaires de Chris Hallenbeck, Regional CISO, Americas chez Tanium.

 » L’annonce de sanctions et d’autres mesures en réponse à la cyberattaque contre SolarWinds ainsi qu’à d’autres cyber-activités malveillantes n’est pas une surprise. L’ampleur et l’audace de cette attaque ne faisaient aucun doute quant au fait qu’elles étaient parrainées par un État, et son attribution par les services de renseignements gouvernementaux, les forces de l’ordre et les agences de cyber-protection américaines pointe clairement du doigt un seul et même pays. « 

 » Les sanctions seules ne suffiront probablement pas à mettre un terme au piratage informatique. Il incombe aux entreprises et aux organisations d’améliorer leur cyber-hygiène afin de mieux faire face lorsqu’elles se produisent. Aujourd’hui, la National Security Agency (NSA) a publié un guide décrivant cinq vulnérabilités exploitées selon elle par des pirates russes. Ces 5 vulnérabilités étaient déjà connues en 2018, 2019 et 2020. Cela signifie que les organisations ne traitent pas correctement les vulnérabilités qui peuvent dater de plus de trois ans, ce qui augmente considérablement la probabilité d’être la victime d’une intrusion hautement dommageable. « 

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Notifiez-moi des commentaires à venir via e-mail. Vous pouvez aussi vous abonner sans commenter.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.