États-Unis – Le piratage géant de Target revu à la hausse

2

Initialement évalué à 40 millions, le nombre de victimes de la cyberattaque qui a touché le groupe de distribution Target pourrait atteindre jusqu’à 110 millions de clients, soit près d’un Américain sur trois. Plus inquiétant encore : d’autres chaînes auraient été prises pour cible.

Mi-décembre, la chaîne géante de distribution américaine Target provoquait un tollé en révélant que les données bancaires de 40 millions de clients avaient été dérobées lors d’une cyberattaque opérée entre le 27 novembre et le 15 décembre, assurant néanmoins que leur utilisation frauduleuse demeurait faible.

Des déclarations que l’on sait désormais bien en deçà de la gravité réelle des violations subies. Vendredi, le groupe était ainsi obligé de revenir sur ses paroles, admettant que son enquête avait mis au jour un certain nombre de mauvaises surprises. Premier constat : d’autres informations de clients ont été dérobées, notamment des noms, des adresses postales, des numéros de téléphone et des adresses e-mail. Deuxième surprise : l’étendue du vol. Le nombre de clients concernés par ces dernières révélations se chiffre à 70 millions, distincts des 40 millions de victimes précédemment évoquées. Pour l’heure, impossible de savoir s’il pouvait y avoir des recoupements dans les deux types de vols de données, et si de mêmes personnes peuvent avoir fait l’objet des deux problèmes.

Jusqu’à 110 millions d’Américains ont donc pu être touchés, soit près d’un tiers de la population américaine, ce qui fait potentiellement de cette attaque l’un des plus gros vols de données de l’histoire des États-Unis. Un scandale dont s’est emparé à bras-le-corps le gouvernement américain. Le ministre de la Justice de l’État de New York, Eric Schneiderman, a ainsi annoncé «une enquête d’ampleur nationale», et s’est félicité d’avoir obtenu du distributeur qu’il offre un an de surveillance de crédit et de protection contre le vol d’identité électronique à tous ses clients ayant fait des achats aux États-Unis.

Ce piratage majeur risque de couter cher aux enseignes Target du pays !

 

Source : Le Figaro

2 Commentaires

  1. Merci pour ce billet, c’est marrant pcq j’ai travaillé à une époque pour target. J’étais un jeune photographe sur Paris et mon associé avait décroché un contrat par hasard avec eux.

  2. […] Initialement évalué à 40 millions, le nombre de victimes de la cyberattaque qui a touché le groupe de distribution Target pourrait atteindre jusqu’à 110 millions de clients, soit près d’un Américain sur trois. Plus inquiétant encore : d’autres chaînes auraient été prises pour cible.Mi-décembre, la chaîne géante de distribution américaine Target provoquait un tollé en révélant que les données bancaires de 40 millions de clients avaient été dérobées lors d’une cyberattaque opérée entre le 27 novembre et le 15 décembre, assurant néanmoins que leur utilisation frauduleuse demeurait faible.  […]

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Notifiez-moi des commentaires à venir via e-mail. Vous pouvez aussi vous abonner sans commenter.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.