Des pirates exploitaient le minicloud d’OVH, qui bloque l’UDP en réponse

0
1

Un message du PDG d’OVH sur la page travaux de l’hébergeur indique qu’il bloquait définitivement le trafic UDP de son offre minicloud en raison d’un nombre croissant d’attaques lancées depuis ce service.

Octave Klaba, le PDG de l’hébergeur OVH a posté un message sur la page de maintenance de la société daté du 8 janvier dernier, qui indique « face à l’utilisation abusif de miniCloud par les hackeurs pour les attaques, les scans et les floods, nous avons déjà annoncé que nous allons devoir protéger les infrastructures en bloquant le trafic UDP sur le miniCloud. Les abus se sont accélérés depuis 2 jours. Nous sommes maintenant à une dizaine attaques en 48H sur les miniCloud. Nous avons décidé d’aller plus vite que prévu : le trafic UDP sur le mC vient d’être bloqué définitivement. »

Nous avons voulu interroger OVH pour connaître la nature des attaques (un lien avec l’affaire Wikileaks ou autre), l’impact sur les clients de l’offre minicloud (éventuel remboursement), mais la société nous a indiqué n’avoir rien à déclarer sur ces sujets. L’offre minicloud propose une mise à disposition de ressources informatiques dont le coût varie en fonction de la mémoire virtuelle souhaitée (de 0,01 euros HT/h pour 256 Mo à 0,08 euros HT/h pour 2048 Mo).


Source : Réseaux-Telecoms.net

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Notifiez-moi des commentaires à venir via e-mail. Vous pouvez aussi vous abonner sans commenter.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.