Publié par UnderNews Actu - Télécharger l'application Android

Dans le cadre de sa nouvelle cyber-campagne dirigée contre le gouvernement israélien, Anonymous estime avoir provoqué pour 3 milliards de dollars de dommages. Les autorités estiment elles, au contraire, mineures les perturbations.

Le collectif Anonymous a pris position dans le conflit israélo-palestinien. Et pour la faire connaître (de nouveau), il a donc choisi de lancer ce week-end une série de cyberattaques contre des sites gouvernementaux israéliens.

Bitdefender

Les activistes revendiquent ainsi des attaques contre le site du premier ministre, celui de la police… ou encore le site Internet du Bureau Central des Statistiques. Dans un message publié sur Tweeter, Anonymous revendique également l’indisponibilité du ministère de la défense.

Sur le réseau social, #OpIsrael, le groupe estime avoir piraté plus de 100.000 sites, 40.000 comptes Facebook et 30.000 comptes bancaires d’israéliens… autant d’actions qui selon Anonymous représentent un préjudice de plus de 3 milliards de dollars.

Un avis qui n’est pas partagé par les autorités israéliennes.  Selon Yitzhak Ben Yisrael, en charge de la cyberdéfense pour le pays, les conséquences de cette campagne d’Anonymous ont été minimes. « Anonymous n’a pas les compétences suffisantes pour provoquer des dommages sur les infrastructures vitales du pays » a-t-il notamment assuré.

Serait-ce la vérité ? Les actions d’Anonymous ne sont-elles que des piratages mineurs menés par des adolescents en manque de reconnaissance ? Récemment, il y a encore eu une arrestation d’un mineur de 17 ans au Royaume-uni…

 

Source : ZDNet

Vous avez aimé cet article ? Alors partagez-le en cliquant sur les boutons ci-dessous :

Twitter Facebook Google Plus Linkedin Pinterest email
1 étoile2 étoiles3 étoiles4 étoiles5 étoiles (1 votes, note : 3,00 sur 5)
Loading...

Mots clés : , , , , , ,


Vos réactions
  1. sudaron

    Merci aux idiots utiles d’anonymous de donner la possibilité de tester en grandeur réelle les contre-mesures aux cyber-attaques.

  2. nora

    Non, je pense pour ma part que c’est bien plus organisé qu’une simple bande d’ado,…On connait la capacité d’Israël à communiquer sur des informations “modifiées”

  3. Oussama

    Je ne sais pas si je dois les supporter ou non. je sais que au moins les Anonymous font ce qu’ils peuvent derrière leur écran. Je sais aussi que cela soulagera un peu la grande frustration du peuple palestiniens…etc. Mais, est ce que c’est utile est ce que cela aura d’effet sur le gouvernement d’Israël? De ma part, le problème de la terre palestinien est plus profond que de lancer des cyberattacks. Le problème demande un intervention des états qui n’arrivent pas de voir depuis le passoire.





Notifiez-moi des commentaires à venir via e-mail. Vous pouvez aussi vous abonner sans commenter.