Publié par UnderNews Actu - Télécharger l'application Android
Ces  nuits dernières ont été marquées par des attaques d’Anonymous contre les sites de plusieurs serveurs basés en Chine. Plusieurs milliers de sites chinois piratés à l’heure actuelle.
 
#GlobalREvolution. Une opération d’envergure va être lancée en fin d’après-midi sous le slogan : « On ne peut pas sacrifier la liberté d’un peuple pour le seul profit d’une élite mondiale« .
 
[youtube c_ls8rzP26Y nolink]
 
Un énorme communiqué a été envoyé par mail à une liste impressionnante de rédactions ! Aucun CCi, les mails étaient directement visibles pour d’ensembles des destinataires.
 
Le groupe déclare :
 
Rappelons que si les promoteurs et les utilisateurs du DPI (Deep Packet Inspection : littéralement « Inspection Profonde de Paquets », une technologie de surveillance très avancée) représentent des cibles potentielles, la France, par l’intermédiaire de son président sortant, est au cœur du problème, puisque nous suspectons ce dernier de vouloir utiliser cette méthode d’espionnage contre les citoyens par des moyens détournés tels que la loi HADOPI. En effet, sous couvert de lutte contre le piratage, cette structure fonctionne de la même manière qu’une gigantesque machine à surveiller et à censurer.
Nous rapellons aussi que la France est aussi le pays d’Amesys, filiale de Bull, une entreprise spécialisée en informatique, qui fournissait ce genre d’armes technologiques, à des pays comme la Libye de Mouammar Kadhafi (logiciel « Eagle »). Elle permet ainsi aux tyrans de commettre des actes ineffables contre leurs propres populations dans le monde entier.
 
 
Il n’existe pas aujourd’hui de plateforme d’accueil assez sécurisée, pour les peuples opprimés, qui soit fonctionnelle et anonyme. C’est pourquoi nous nous sommes abstenus pour l’instant de les rediriger vers nos réseaux.
Nous travaillons cependant à cela et promettons donc, à l’avenir, des défaçages plus nombreux, plus intéressants stratégiquement, des fuites de données révélatrices ainsi qu’un esthétisme plus accessible au grand public.
 
 
Dans le mail, une immense liste de sites taggués par les Anonymous, tellement grande qu’il n’est pas possible de la mettre dans cet article. Cependant, le communiqué de presse complet est disponible sur PasteBin.
 
En fin d’après-midi, les Anonymous annoncent que plus de 2000 sites seront visés durant leur opération choc !

Vous avez aimé cet article ? Alors partagez-le en cliquant sur les boutons ci-dessous :

Twitter Facebook Google Plus Linkedin Pinterest email
1 étoile2 étoiles3 étoiles4 étoiles5 étoiles (2 votes, note : 4,50 sur 5)
Loading...

Mots clés : , , , , , ,


Vos réactions




Notifiez-moi des commentaires à venir via e-mail. Vous pouvez aussi vous abonner sans commenter.