Windows 8 pourrait empêcher le bon fonctionnement de Linux

1

Microsoft a été fortement critiqué ces dernières heures à propos de rumeurs sur le système de démarrage de son prochain OS, qui pourrait rendre difficile l’exécution de Linux sur les systèmes certifiés Microsoft.

Le problème a été soulevé suite aux affirmations d’un professeur de Cambridge qui explique que Windows 8 n’implémente pas correctement l’UEFI (Unified Extensible Firmware Interface), qui remplace l’ancien processus de BOOT BIOS.

L’UEFI est sensé sécuriser le démarrage pour le mettre à l’abri des attaques de type “boot loader”, mais cette barrière pourrait interdire d’accès les ordinateurs tournant sous Windows 8 à d’autres systèmes d’exploitation. Le fait que le système demande des clés signées pour le boot sécurisé de Windows 8 rendrait impossible l’exécution de certains OS non autorisés, car ils ne posséderaient pas une clé signée leur permettant de démarrer.

De quoi gêner les aficionados du dual-boot et des distributions Linux. Microsoft a de son côté assuré que fournir des clés serait le problème des constructeurs qui décideraient quels logiciels autoriser sur leurs machines. Accepteront-ils d’y voir tourner Linux ?

Matthew Garrett, ingénieur pour Red Hat, affirme quant à lui que “les vendeurs qui choisiront de ne pas respecter les demandes des certifications de Microsoft seront désavantagés sur le marché“. Soit un risque de ventes moins nombreuses. “Microsoft peut exiger que les vendeurs de hardware incluent ses clés. Ses concurrents ne le peuvent pas“, ajoute-t-il.

La firme de Redmond chercherait-elle ainsi à entraver la libre concurrence ?

 

Source : L’Informaticien

1 COMMENTAIRE

  1. […] Lire : Undernews Notez le : Share this:TwitterFacebook"Aimer" ceci :"J'aime"Soyez le premier à aimer ce post. Cette entrée a été publiée dans Internet par cyberactus. Ajouter aux Favoris le permalien. […]

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Notifiez-moi des commentaires à venir via e-mail. Vous pouvez aussi vous abonner sans commenter.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.