Publié par UnderNews Actu - Télécharger l'application Android

Norton by Symantec dévoile aujourd’hui « À la recherche de la ville la plus dangereuse pour Internet », un nouveau documentaire produit par le réalisateur indépendant et plusieurs fois récompensé Sean Dunne.

Tous les jours, des actes de piratage et de violation de données sont signalés, mais comme les auteurs de ces crimes sont anonymes et sans visage, il est très facile d’en minimiser le danger potentiel. Ce documentaire propose un témoignage unique sur la culture et l’éthique des pirates, ainsi que sur les facteurs socio-économiques qui alimentent l’économie de l’information souterraine en Roumanie.

« La cybercriminalité est un marché lucratif et elle touche malheureusement des millions des personnes à travers le monde chaque année » affirme Derek O’Carrol, Vice-président de l’unité opérationnelle Norton chez Symantec. « Les cybercriminels utilisent de plus en plus souvent des méthodes agressives de piratage comme les ransomware, dont le volume a augmenté de 113 % l’an dernier [1]. Notre objectif est de provoquer une discussion sur le marché en plein essor de la cybercriminalité et de souligner l’importance de la protection des données personnelles dans le monde connecté d’aujourd’hui. »

Où l’on devient riche en un clic et les données s’échangent en une nanoseconde

Norton s’est lancé dans la production du documentaire La ville la plus dangereuse afin de mettre des visages sur le problème de la cybercriminalité et de révéler les réalités de la composante humaine derrière les menaces informatiques.

Réalisé dans la ville de Râmnicu Vâlcea, surnommée « Hackerville » et avec pour toile de fond la Roumanie post-communiste, le documentaire porte une lumière crue sur quelques-unes des personnes de l’une des plus grandes communautés de hackers au monde. À Râmnicu Vâlcea, de nombreux experts en piratage pratiquent aussi bien la fraude que le phishing ou d’autres méthodes avancées de piratage. L’équipe de tournage a par ailleurs pu explorer les différents facteurs qui permettent à la cybercriminalité d’apparaître, de se développer puis de perdurer.

Au cours d’interviews étonnantes avec des pirates et des fraudeurs condamnés par la justice pour avoir piraté des comptes personnels et publics, tels que ceux de la NASA, de l’Agence spatiale européenne, de George Bush, d’Hillary Clinton ou encore de la Royal Navy, ils révèlent leurs méthodes, leurs motivations, et les raisons surprenantes qui les ont poussés à choisir la vie de cybercriminel.

Des pirates célèbres se prêtent à l’interview dans ce documentaire, notamment :

- « Iceman »
Robert Butyka, alias Iceman, est un pirate roumain connu pour avoir infiltré 25 ordinateurs dans le laboratoire de propulsion par réaction de la NASA situé à Pasadena aux États-Unis en décembre 2010. Les ordinateurs faisaient partie du Programme de sondes atmosphériques infrarouges permettant d’aider la recherche climatologique et d’améliorer les prévisions météorologiques. Cette attaque a mis les ordinateurs hors service pendant plus de deux mois et a causé plus de 500 000 USD de dommages.

HMA Pro VPN

- « Tinkode »
Tinkode était un pirate roumain du nom de Manole Razvan Cernaianu. Tinkode est célèbre pour avoir piraté de nombreux sites web de premier plan comme ceux de l’armée américaine, de la NASA, de la Royal Navy britannique, de l’Agence spatiale européenne, de MySQL et de Google.

- « Madalin »
Madalin Dumitru est l’associé de Tinkode et le fondateur et PDG de Cyber Smart Defence, qu’il a créé en 2011. Il a travaillé pendant 12 ans pour des sociétés informatiques, notamment pour des sociétés de marketing internet. Il a reçu une formation en vente, marketing et management d’entreprise.

- « Guccifer »
Gucci est un pirate roumain du nom de Marcel Lazar. Il est connu pour avoir accédé aux comptes e-mail personnels de nombreuses personnalités publiques, comme Hillary Clinton ou Colin Powell. Il a réussi à dissimuler son identité au F.B.I. et au Secret Service américain pendant de nombreuses années.

À la recherche de la ville la plus dangereuse pour Internet, documentaire web de 14 minutes, est accessible en ligne à l’adresse suivante : http://fr.norton.com/mostdangeroustown.


[1] Symantec Internet Security Threat Report, volume 20 ; avril 2015 :http://www.symantec.com/security_re…

Vous avez aimé cet article ? Alors partagez-le en cliquant sur les boutons ci-dessous :

Twitter Facebook Google Plus Linkedin Pinterest email
1 étoile2 étoiles3 étoiles4 étoiles5 étoiles (1 votes, note : 4,00 sur 5)
Loading...

Mots clés : , , , , , , , , , , ,


Vos réactions

Ils parlent du sujet :

  1. […] “ UnderNews | Culture Web”  […]

  2. […] UnderNews | Culture Web  […]

  3. […] Norton by Symantec dévoile aujourd'hui « À la recherche de la ville la plus dangereuse pour Internet », un nouveau documentaire produit par le réalisateur indépendant et plusieurs fois récompensé Sean Dunne.  […]





Notifiez-moi des commentaires à venir via e-mail. Vous pouvez aussi vous abonner sans commenter.