Publié par UnderNews Actu - Télécharger l'application Android

Plusieurs centaines d’entreprises, services en ligne, opérateurs et constructeurs d’équipements réseaux, participent aujourd’hui à la journée IPv6. Durant 24 heures, des sites sont accessibles en IPv6, tout en continuant de supporter IPv4. Ces tests peuvent se traduire par des problèmes de connexion pour les internautes.

C’est aujourd’hui 8 juin que se déroule l’IPv6 Day, une journée consacrée à des tests à grande échelle du protocole IPv6, sous le parrainage de l’Isoc et en partenariat avec de nombreuses entreprises.

Plusieurs éditeurs de services en ligne et opérateurs participent à cette opération qui vise à basculer en IPv6 durant 24 heures et ainsi à tester la migration depuis IPv4, dont les derniers blocs d’adresses ont été alloués en février.

Un test à grande échelle pour identifier les problèmes liés à IPv6

Pour les sites Internet, cette journée spéciale consiste donc à rendre accessible leur service en IPv6, tout en mettant en place une solution de type « dual stack » afin de gérer les accès en IPv4 de leurs internautes.

Ainsi l’ensemble du réseau, équipement par équipement, supporte à la fois IPv6 et IPv4. Une autre alternative consiste à conserver un cœur IPv4 et à encapsuler les trames IPv6. Il s’agit du 6RD (Rapid Deployement), mis en œuvre notamment par Free.

Le passage à IPv6 suppose en effet l’implication des opérateurs et des hébergeurs. Leur stratégie consiste actuellement à optimiser l’utilisation de l’IPv4, avant de faire évoluer leurs réseaux pour proposer à leurs clients une connectivité IPv6. La transition est assurée grâce à des ponts entre IPv4 et IPv6.

L’IPv6 Day est donc un test grandeur nature de cette transition. Pour les internautes, cela pourrait se traduire par certains désagréments. Cette journée vise d’ailleurs à les identifier. Ainsi, pour certains internautes, des temps de chargements des sites plus longs pourraient être constatés, de l’ordre de plusieurs secondes, voire parfois de quelques minutes.

0,05% des visiteurs des sites Yahoo concernés par des ralentissements

Yahoo estime que 0,05% de ses visiteurs seront confrontés à des ralentissements. Compte tenu de l’audience de la firme américaine, cela représente entre 30.000 et 50.000 personnes évalue Adam Bechtel, vice-président de l’infrastructure de Yahoo.

Parmi les autres effets de bord probables, Owen DeLong, de l’opérateur Hurricane Electric, relève des problèmes, intermittents ou durables, d’accès à des sites, par exemple l’impossibilité de se connecter à certains sites Web.

Les utilisateurs dans cette situation « doivent contacter leur fournisseur d’accès afin qu’il les aide à remédier à ces incidents, et ce dès qu’ils les constatent » recommande Owen DeLong. « Cela permettra aux FAI d’identifier les problèmes rencontrés par leurs clients et de travailler à des solutions » avant de prochains tests sur IPv6, ajoute-t-il encore.

PIA VPN

Le passage à IPv6 est présenté à la fois comme une nécessité, répondre à la pénurie d’adresses IPv4, mais aussi une opportunité, en favorisant l’émergence de nouvelles applications, notamment dans le domaine de l’Internet des objets et des communications en temps réel. Ces développements devraient toutefois prendre plusieurs années.

 

Source : ZDNet

Vous avez aimé cet article ? Alors partagez-le en cliquant sur les boutons ci-dessous :

Twitter Facebook Google Plus Linkedin Pinterest email
1 étoile2 étoiles3 étoiles4 étoiles5 étoiles (Pas encore noté)
Loading...

Mots clés : , , ,


Vos réactions




Notifiez-moi des commentaires à venir via e-mail. Vous pouvez aussi vous abonner sans commenter.