Publié par UnderNews Actu - Télécharger l'application Android

La mise à jour Google Penguin 3.0 en date du samedi 18 octobre 2014 était attendue depuis longtemps par les professionnels du référencement. Preuve que Google tente de lutter contre les pratiques Black Hat SEO, notamment le netlinking abusif utilisant des ancres sur-optimisées et hors contexte.

Le géant du Web Google dispose actuellement d’une panoplie de filtres spécialisés au sein de son algorithme afin de sanctionner les sites qu’il estime ne pas respecter ses règles de bonne conduite (restant très floues). Panda et Pingouin restent les deux principaux, le premier s’attaquant à la qualité du contenu d’un site ainsi qu’au contenu dupliqué, et le second, au netlinking abusif voir agressif, orienté spam, hors contexte et l’usage d’ancres de lien sur-optimisées.

Un déploiement étalé sur plusieurs semaines

Le déploiement du tant attendu Pingouin a débuté pendant la nuit du samedi 18 octobre 2014, commençant à modifier les SEPRs en profondeur et à changer les résultats des recherches.

Voilà ce que Pierre Far (Webmaster Trends Analyst chez Google) a déclaré sur Google+ :

Penguin update rolling out

On Friday last week, we started rolling out a Penguin refresh affecting fewer than 1% of queries in US English search results. This refresh helps sites that have already cleaned up the webspam signals discovered in the previous Penguin iteration, and demotes sites with newly-discovered spam.

It’s a slow worldwide rollout, so you may notice it settling down over the next few weeks.

En français, cela donne :

Déploiement en cours pour la mise à jour Penguin

Vendredi dernier, nous avons commencé à déployer un rafraîchissement de Penguin, affectant moins d’1% des requêtes pour ce qui concerne les résultats en anglais aux USA. Cette mise à jour aide les sites qui avaient au préalable nettoyé les critères de spam identifiés par l’itération précédente de Penguin [en octobre 2013], et pénalise les sites pour lesquels du spam a été récemment découvert.

C’est un déploiement mondial, vous devriez remarquer qu’il se stabilise au cours des prochaines semaines.

D’après les premières observations des SEO, pas mal de sites ont été pénalisés tandis que d’autres ayant un profil de lien “propre” ont gagné des positions. Il faut aussi prendre en compte que dès qu’un site pénalisé est éjecté de la première page de résultat du moteur sur une requête, tous les autres qui suivent gagnent alors une place. Cela peut donc chambouler assez rapidement les SERPs…

Impossible de récupérer le “jus” SEO d’un site pénalisé

Penguin 3.0 pénalise principalement l’utilisation d’ancres optimisées, utilisées parfois hors contexte par les Black Hat SEO. Fait intéressant, cette pénalité est également transmise via les redirections 301. En gros, si votre site est pénalisé, il vous sera impossible d’effectuer une redirection de ce domaine vers un nouveau que vous auriez mis en place entre temps afin de récupérer sa notoriété : vous transmettrez alors la pénalité sur le nouveau domaine !

Il faut donc obligatoirement recommencez de zéro, en s’appliquant à utiliser des techniques garanties sans risques, c’est à dire privilégier le contenu de qualité et quelques liens contextuels non ancrés sur des mots clés concurrentiels. Il faut surveiller les SERPs dans les prochains jours, cela bouge chaque jour depuis le début de Pingouin.

PIA VPN

Bon référencement à tous !

penguins-3

Vous avez aimé cet article ? Alors partagez-le en cliquant sur les boutons ci-dessous :

Twitter Facebook Google Plus Linkedin Pinterest email
1 étoile2 étoiles3 étoiles4 étoiles5 étoiles (1 votes, note : 3,00 sur 5)
Loading...

Mots clés : , , , , , , ,

Recherches en relation :

  • vpn android pingouin

Vos réactions

Ils parlent du sujet :

  1. […] La mise à jour Google Penguin 3.0 en date du samedi 18 octobre 2014 était attendue depuis longtemps par les professionnels du référencement. Preuve que Google tente de lutter contre les pratiques Black Hat SEO, notamment le netlinking abusif utilisant des ancres sur-optimisées et hors contexte.Le géant du Web Google dispose actuellement d’une panoplie de filtres spécialisés au sein de son algorithme afin de sanctionner les sites qu’il estime ne pas respecter ses règles de bonne conduite (restant très floues). Panda et Pingouin restent les deux principaux, le premier s’attaquant à la qualité du contenu d’un site ainsi qu’au contenu dupliqué, et le second, au netlinking abusif voir agressif, orienté spam, hors contexte et l’usage d’ancres de lien sur-optimisées.  […]





Notifiez-moi des commentaires à venir via e-mail. Vous pouvez aussi vous abonner sans commenter.