Publié par UnderNews Actu - Télécharger l'application Android

40% des étudiants universitaires pensent que leur futur emploi n’existe pas encore, selon une étude de Kaspersky Lab. Depuis l’agriculture jusqu’à la médecine en passant par l’immobilier, tous les métiers sont concernés par la transformation numérique. Aujourd’hui et plus encore demain, des milliers d’emplois seront dépendants de systèmes et technologies connectés, que les spécialistes de la cybersécurité devront protéger.

ExpressVPN

Afin de préparer le futur de la cybersécurité, Kaspersky Lab organise une compétition étudiante : la Secur’IT Cup. Ouverte à tous les étudiants dans le monde, quel que soit leur parcours académique, la Secur’IT Cup fait appel à la créativité des participants pour imaginer les moyens de protéger le monde de demain dans les domaines suivants :

  • Santé connectée – comment protéger les appareils médicaux connectés ou les actes de chirurgie à distance contre les malwares et les tentatives de prise de contrôle ?
  • IoT – comment protéger les environnement domestiques intelligents contre les faiblesses des réseaux et les tentatives de piratage ?
  • Sûreté personnelle – quelles règles mettre en place pour encadrer les interactions hommes-machines et faire en sorte qu’elles soit à la fois fiables et éthiques ? C’est une question essentielle des experts en sécurité de demain, qui auront la lourde tâche de protéger les humains et les robots.

Les participants ont jusqu’au 30 septembre 2018 pour s’inscrire et tenter de remporter la dotation de 10 000$. Pour en savoir plus :https://secureitcup.kaspersky.com/  

Pour soutenir cette initiative globale, Kaspersky Lab a développé une série de hackathons qui vise à aider les étudiants dans le développement de nouveaux projets de cybersécurité. Quatre pays ont été sélectionnés pour les accueillir : la France, les Etats-Unis, la Russie et Singapour : https://secureitcup.kaspersky.com/hackathons/ 

Ronan Mouchoux, chercheur en cybersécurité et animateur du hackathon parisien, explique :

« Face à des cybercriminels toujours plus imaginatifs et des menaces qui gagnent en complexité, les métiers de la cybersécurité sont en constante évolution et Kaspersky Lab, comme tous les acteurs du marché, à la responsabilité d’accompagner cette évolution. Les initiatives comme la Secur’IT Cup sont l’opportunité d’encourager la nouvelle génération à s’intéresser à une industrie passionnante, qui se construit chaque jour. Nous espérons que les étudiants français seront nombreux à participer. »

A Paris, l’événement est organisé en partenariat avec l’École Supérieure de Génie Informatique et se tiendra le 19 septembre prochain. Les participants auront l’occasion de :

  • Construire leur équipe
  • Développer de nouveaux projets en rapport avec la cybersécurité 
  • Améliorer les projets sur lesquels ils travaillent déjà

Pour participer, il n’est pas nécessaire de disposer de compétences techniques pointues. Les hackathons sont ouverts à tous les étudiants sans exception, quelle que soit leur spécialité. Les meilleures équipes de chaque hackathon seront récompensées et auront l’opportunité d’être sélectionnés pour participer à la Secur’IT Cup, sans passer par l’étape de pré-sélection.

Vous avez aimé cet article ? Alors partagez-le en cliquant sur les boutons ci-dessous :

Twitter Facebook Google Plus Linkedin Pinterest email
1 étoile2 étoiles3 étoiles4 étoiles5 étoiles (1 votes, note : 4,00 sur 5)
Loading...

Mots clés : , , , ,


Vos réactions




Notifiez-moi des commentaires à venir via e-mail. Vous pouvez aussi vous abonner sans commenter.