Comment payer sur Internet sans carte bancaire ?

0

En France, il y a plus de 65 millions de cartes bancaires en circulation, dont 40 millions sont dotées de la technologie sans contact. Le reste utilise des chèques voir uniquement des espèces. Quels sont les moyens de paiement sur Internet autres que les CB classiques ?

Le marché des CB en France, c’est aussi 12 milliards de paiements et de retraits, soit 400 transactions par seconde en moyenne… Le chèque quant à lui, représente 11,3% des transactions et les espèces autours de 15%. L’usage du virement SEPA reste minoritaire.

L’Observatoire de la sécurité des cartes de paiement a confirmé une baisse de la fraude par carte bancaire s’élevant à 0,040 % en 2015, que l’on peut expliquer avec la généralisation des systèmes de sécurité type 3D Secure, surtout avec l’essor des achats sur Internet…

Mais comment une personne non bancarisée ou tout simplement non titulaire d’une carte bancaire classique peut-elle faire pour régler ses achats en ligne ? L’envoi d’un chèque est parfois accepté mais long et complexe en traitement (et bloquant pour la commande), et les virements ne sont pas évidents à réalisés et payants (et sont aussi bloquants pour la commande). Reste PayPal avec un approvisionnement par prélèvement sur compte bancaire, le Bitcoin pour les initiés (mais très loin d’être accepté partout !)… ou bien la carte bancaire prépayée rechargeable.

Par exemple la carte bancaire prépayée premium Veritas MasterCard à 29,90€/an.

Intéressons-nous justement à la carte prépayée qui permet de réaliser tout type de paiement sans communiquer ni mettre en danger sur Internet vos informations bancaires principales (valable même si vous possédez aussi une CB “classique” donc).

Une carte bancaire rechargeable ou prépayée permet de réaliser des transactions sur Internet sans aucun lien avec son compte bancaire. Néanmoins, elle permet un suivi des transaction sur un espace de gestion en ligne sécurisé et détaillé. Ses autres atouts indéniables sont une obtention sans condition de solvabilité et sans engagement.

Elle permet aussi le retrait d’espèces via distributeurs automatique de billets ainsi que le paiement chez n’importe quel commerçant acceptant les CB. Comptez des frais annuels s’élevant seulement à 29,90 euros, soit moins cher qu’une carte bancaire classique en France : le tarif moyen facturé en 2016 par les banques pour une carte bancaire classique à débit immédiat est de 40,34 € (sans compter la généralisation des frais de tenue de compte !). Cela exclu bien entendu les cartes bancaires gratuites offertes par les banques en ligne, accessible sous condition de revenu.

 

Note : article sponsorisé par Veritas

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Notifiez-moi des commentaires à venir via e-mail. Vous pouvez aussi vous abonner sans commenter.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.