Russie : Pavel Vrublevsky, gérant de ChronoPay condamné à 2 ans et demi de prison ferme

1

vrublevskysentecePavel Vrublevsky, le fondateur et propriétaire de la société de paiement en ligne russe ChronoPay, a été condamné à deux ans et demi dans une colonie pénitentiaire russe cette semaine après avoir été reconnu coupable d’embaucher des botmasters afin d’attaquer des entreprises de paiement en ligne rivales.

Vrublevsky a été accusé d’avoir embauché Igor et Dmitri Artimovich en 2010 et à utiliser leur botnet (Festi) dans le but d’attaquer Assist, une société de paiements en compétition. Les procureurs allèguent que la panne réseau qui en a résulté à empêché la compagnie russe Aeroflot de vendre des billets pendant plusieurs jours, ce qui a coûté à l’entreprise des millions de dollars.

Selon les procureurs russes, Vrublevsky a demandé au chef de la sécurité de ChronoPay, Maxim Permyakov, de payer 20 000 dollars et d’embaucher les frères Artimovich pour lancer les cyberattaques. Les frères Artimovich ont également été reconnu coupables et condamnés à 2,5 ans. Permyakov a reçu une peine un peu plus légère de deux ans après avoir aidé les enquêteurs dans l’affaire.

Vrublevsky a co-fondé ChronoPay en 2003 avec Igor Gusev, un autre homme d’affaires russe qui fait face à des accusations criminelles en Russie. Ces accusations découlent de son rôle de leader présumé chez GlavMed et SpamIt, deux programmes liés, qui étaient, encore très récemment, les plus grands réseaux d’affiliation en ligne de fausses pharmacies du monde. D’énormes volumes de documents internes divulgués par ChronoPay en 2010 indiquent que Vrublevsky dirigeait une fausse pharmacie en ligne concurrente, Rx-Promotion, bien que Vrublevsky le nie publiquement.

chronopay-logo

Il faut souligner également que Pavel Vrublevsky de ChronoPay a joué un rôle très important en nourrissant le marché des faux antivirus ou des scarewares. Une telle histoire, publiée quelques jours avant la première arrestation de Vrublevsky, a montré comment ChronoPay a mis en place des domaines et des systèmes de paiement pour le scareware MacDefender, une escroquerie qui a visé des millions d’utilisateurs de Mac.

Pour plus d’information sur Vrublevsky et son cas, consultez l’article de la presse russe Novya Gazeta. Cela retrace les guerres entre les fausses pharmacies en ligne, et documente l’ascension et la chute de l’activité du spam pharmaceutique.

chronopay-website-screen

Il pourrait être tentant de conclure que via la condamnation de Vrublevsky, le gouvernement russe commence à sévir envers les cybercriminels dans le pays. Mais il semblerait que ce n’est que la conséquence logique des nombreux pots de vin versés par Gusev à certains des plus puissants du pays… Gusev aurait payé plus de 1,5 millions de dollars à des hommes politiques russes et aux forces de l’ordre pour obtenir la poursuite pénale de Vrublevsky !

1 COMMENTAIRE

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Notifiez-moi des commentaires à venir via e-mail. Vous pouvez aussi vous abonner sans commenter.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.