Publié par UnderNews Actu - Télécharger l'application Android

Gemalto a lancé la première carte de crédit qui combine une nouvelle fonctionnalité de sécurité de mot de passe en plus du paiement standard.

Cette innovation permet aux banques de fournir une carte unique qui offre à la fois un moyen de paiement et une sécurité accrue pour les transactions en ligne. Le nouveau produit baptisé Gemalto Ezio est maintenant disponible aux États-Unis.

La fonction mot de passe sécurisé pour les paiements en ligne est activée en appuyant sur un bouton sur la face de la carte. Un code unique est alors généré et affiché numériquement. La carte devient un second facteur d’authentification, permettant à l’utilisateur d’entrer ce code unique et non réutilisable sur une page Web, en plus de leur nom d’utilisateur et mot de passe.


Dans le cadre de la solution, Gemalto fournit une plate-forme clé en main qui est compatible avec les systèmes bancaires existants, pour les transactions en ligne. Le serveur vérifie l’authentification des utilisateurs pour les transactions en ligne et l’accès au compte.

ExpressVPN

“Avec la croissance rapide de la fraude en ligne, les institutions financières sont à la recherche de moyens efficaces et abordables pour donner plus de sécurité et de convivialité en ligne, surtout pour les commerciaux”, a commenté Ove Wedsjö, chef de e-banking chez Gemalto.

«Notre tout nouveau produit Ezio équipe les utilisateurs finaux avec un jeton de sécurité intégré dans un facteur de forme. Elle permet aux banquiers de réduire leurs coûts d’exécution et en même temps augmenter de manière significative la sécurité en ligne a t-il ajouté.

Vous avez aimé cet article ? Alors partagez-le en cliquant sur les boutons ci-dessous :

Twitter Facebook Google Plus Linkedin Pinterest email
1 étoile2 étoiles3 étoiles4 étoiles5 étoiles (1 votes, note : 3,00 sur 5)
Loading...

Mots clés : , , , , , , ,

Recherches en relation :

  • generateur de carte de crédit

Vos réactions




Notifiez-moi des commentaires à venir via e-mail. Vous pouvez aussi vous abonner sans commenter.