Cybercriminalité : Perfect Money s’impose définitivement comme remplaçant de Liberty Reserve

6
70

Il y a tellement de façons de transférer de l’argent de manière anonyme sur Internet que le ministère américain de la Justice a déclaré la guerre aux devises virtuelles largement utilisées par les cybercriminels.

Juste après l’opération massive dans 17 pays visant la fermeture de Liberty Reserve, plateforme de paiement anonyme ayant permis le blanchiment de 6 milliards de dollars, les cybercriminels ont adoptés une autre devise en ligne appelé Perfect Money.

Perfect Money, une autre monnaie numérique privée et indépendante qui a vu le jour afin de répondre à la demande des criminels et des pirates, leur permettant d’acheter et de vendre des malwares anonymement mais aussi très utile aux  personnes pratiquant le carding, le business juteux des cartes de crédit volées sur le Black Market au fin fond du Deep Web.

Les fraudeurs ont rapidement migrer vers Perfect Money, qui permet aux utilisateurs de transférer facilement de l’argent de manière anonyme en achetant et en échangeant de la monnaie virtuelle contre des dollars, des euros ou encore de l’or.

Ces monnaies virtuelles sont souvent rapprochées de Bitcoin, car ce dernier a également été utilisé par les cybercriminels. Nombreux étaient les personnes qui pensaient que Bitcoin serait le remplacement idéal à Liberty Reserve. Bitcoin est une crypto-monnaie, basée sur un modèle de chiffrement open-source, tenant des registres de toutes les transactions de manière assez transparente, mais Bitcoin est également une monnaie anonyme, qui garde la véritable identité d’une personne séparée de son adresse numérique visible.

Depuis que le gouvernement américain a montré un intérêt dans la régulation de Bitcoin et des échanges qui lui permettent de fonctionner, il est devenu une proposition moins attrayante pour les criminels. Du coup, Perfect Money à prit la tête des services utilisés par les pirates informatiques. UnderNews avait par ailleurs réagit très rapidement dans ce sens lors de la fermeture de l’empire Liberty Reserve et ne semble pas s’être trompé…

6 Commentaires

  1. salut
    j aimerais savoir si je peux utiliser ma carte dd credit pour ajouter de l argent sur mon compte perfect money. si possible et comment
    aider moi s il vous plais

  2. je veut dénoncer un site web qui travail avec perfect money oui effectivement j’ai perdu des sous comment dénoncer se site merci

    • En matière de blanchiment d’argent est-ce que les banques elles-memes sont exemptes de tout reproche?Moi je pense qu’il est plus facile de controler les fonds vehiculés sur des banques de monnaie virtuelle comme Perfect money que sur les banques ordinaires où souvent les tractations se déroulent au sommet de la hiéharchie.Dans les structures comme Perfect money on peut limiter le nombre de comptes d’un individu et son volume de transfert mensuel ou meme journalier et c’est des solutions comme cela qu’il faut proposer au lieu de dissoudre ces structures qui servent à pas mal de petites opérations d’achat sur le net!

  3. Je trouve ça moche de tout le temps associer « Monnaie anonyme » avec « cybercriminalité », que ce soit Bitcoin ou Perfect Money…
    Sans déconner, votre 2ème paragraphe, il m’a l’air d’être là juste pour faire du réac…
    Bon sang, c’est vous les journalistes, c’est vous la charnière entre les faits et le peuple… Forcément, si vous présentez le bitcoin et autres comme ça, comme une mauvaise monnaie, comme un truc juste pour aider les terroristes alors que ce n’est pas du tout le cas (pas plus qu’autre part, je veux dire), alors forcément, l’état Américain va avoir beaucoup plus de facilité à réguler/interdire cette monnaie : les gens ne râleront pas puis vous leur faites croire que « le bitcoin et Perfect Money, cey le male cey pas le bien :O :O :O »…
    Soyez un peu au dessus des accusations faciles, vous êtes sensés être un site spécialisé là dedans….

Les commentaires sont fermés.