Worldcoin : prévenir les risques de sécurité de l’identité avec les scans d’iris

0
77

L’entreprise américaine WorldCoin a commencé à se déployer en Espagne en installant un stand dans divers centres commerciaux et points de correspondance des transports publics, afin d’échanger l’iris des utilisateurs contre des jetons et des cryptomonnaies, d’une valeur d’environ 60 euros. Grâce au scanner Orb, Worldcoin recueille les données biométriques de l’iris. En effet, en scannant l’iris, un code est créé, de sorte que l’individu devient une identité numérique (World ID) dans l’application.

Tribune – David Higgins, directeur technique chez CyberArk, commente cette initiative déployée non seulement en Espagne, mais également dans de nombreux autres pays :

« La principale préoccupation concernant les données biométriques ne porte pas sur les méthodes de stockage ou d’authentification utilisées, mais sur la permanence dans le temps des données biométriques elles-mêmes.

Contrairement aux mots de passe, qui peuvent être modifiés pour prévenir les cyberattaques, les données biométriques ne peuvent être changées ou modifiées. Les yeux, le visage ou les empreintes digitales sont intrinsèquement liés à l’identité d’une personne pour une durée indéterminée, de sorte que s’ils sont volés, ils constitueront toujours une menace constante pour l’identité d’une personne.

Par conséquent, tout vol de données biométriques compromettant la sécurité de l’identité devient une cible très attrayante pour les cybercriminels. »