SplashData publie le palmarès des 25 pires mots de passe 2014

0

Comme chaque année, l’éditeur Splashdata publie son top des mots de passe à fuir absolument. Sans surprise, 123456 détient toujours la palme du pire sésame au monde. Allez-vous trouvez le vôtre dans la liste ?

Les changements sont peu nombreux au final, ce qui démontre bien qu’à l’échelle mondial, les internautes n’accordent toujours pas l’importance qu’ils devraient à leurs données d’authentification, pourtant cruciales.

Le piratage des bases de données en grand nombre, des comptes de messagerie ou de comptes Facebook devraient encore augmenter quand on étudie les mots de passe les plus couramment utilisés. SplashData, une entreprise qui conçoit des solutions de gestion des mots de passe, vient de publier le palmarès des 25 pires mots de passe les plus utilisés au cours de l’année 2014. Le premier prix est remporté par le code 123456, comme l’an dernier.

Cette année, les noms des super-héros apparaissent avec « superman » en 21° position ou encore « batman » en 24° position. On peut observer pour l’année 2014 que les Français choisissent la simplicité, tout comme en 2013 en regardant la liste des mots de passe les plus utilisés sur la Toile. Cependant, on peut toutefois noter l’arrivée de nouveaux mots, comme “dragon” ou encore football, ce qui est assez étonnant au final.

La liste est compilée à partir de 3,3 millions de mots de passe qui ont fuité sur le web durant l’année 2014. Voici donc la liste des sésames les plus nuls de l’année :
  • 1    123456 (inchangé depuis 2013)
  • 2    password (inchangé)
  • 3    12345 (+17 places)
  • 4    12345678 (-1 place)
  • 5    qwerty (-1)
  • 6    1234567890 (inchangé depuis 2013)
  • 7    1234 (+9)
  • 8    baseball (nouveau)
  • 9    dragon (nouveau)
  • 10    football (nouveau)
  • 11    1234567 (-4)
  • 12    monkey (+5)
  • 13    letmein (+1)
  • 14    abc123 (-9)
  • 15    111111 (-8)
  • 16    mustang (nouveau)
  • 17    access (nouveau)
  • 18    shadow (inchangé)
  • 19    master (nouveau)
  • 20    michael (nouveau)
  • 21    superman (nouveau)
  • 22    696969 (nouveau)
  • 23    123123 (-12)
  • 24    batman (nouveau)
  • 25    trustno1 (-1)

Tous les experts en sécurité le précisent, les codes confidentiels qui sont quasi inviolables, utilisent des minuscules, des majuscules, des caractères spéciaux, des chiffres et des lettres avec une longueur de 8 caractères minimums.

Vous pouvez aussi utiliser des logiciels qui génèrent des mots de passe forts tels que Dashlane, 1Password, LastPass ou encore de faire appel au langage « Leet » (ou  « 1337 ») mais avec quelques précautions car les pirates le maîtrise bien. Pour vérifier la fiabilité d’un mot de passe, vous pouvez utiliser cet outil en ligne. Il est également fortement recommandé de ne pas utiliser sa date de naissance ou le nom de l’utilisateur.

 

Source : Splashdata

 

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Notifiez-moi des commentaires à venir via e-mail. Vous pouvez aussi vous abonner sans commenter.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.