PayPal, nos données personnelles et son nouveau règlement intérieur

2

Paypal vient de mettre à jour son règlement et explique comment le site de paiement en ligne dévoile les habitudes d’achat à des tiers.

Paypal vient d’expliquer par e-mail le 24 décembre, comment son règlement intérieur sera modifié, en plusieurs fois, courant 2012. Parmi les évolutions, notons qu’en janvier, par exemple, Paypal va permettre à des tiers d’accéder à certaines informations privées de ses clients. Un article, particulièrement, celui sur la « Divulgation d’informations à des tiers autres que des utilisateurs PayPal ». On y apprend que le « Règlement sur le respect de la vie privée a été modifié pour permettre à PayPal de révéler certaines informations relatives à des utilisateurs PayPal à des tiers supplémentaires » .

Points importants : La Poste pourra accéder à « Toutes les informations personnelles nécessaires à la résolution d’un problème ou d’une réclamation« , IPSOS pourra lire « Nom, adresse email, numéro de téléphone, type de compte, type et nature des services PayPal offerts ou utilisés et informations sur les transactions correspondantes« , Facebook pourra afficher « Nom du marchand, URL du site du marchand, description et prix de l’objet acheté« . Bref, ça regroupe, ça trace, ça compile comme d’habitude sur le Net.

Les données de carte bancaires des clients ont toujours été parfaitement protégés par Paypal, et il n’y a jamais eu de litige suite à une fuite ou un piratage de données.

Mais qu’en est-il des données personnelles exigées lors de la création et la vie du compte ? Il apparait, dans la dernière version du règlement de Paypal sur le « respect de la vie privée », que vos données personnelles (nom, prénom, adresse email, téléphone, type de compte, services utilisés…) sont entièrement partagées avec pas moins de 16 sociétés dites « sous-traitantes ». Si on considère que chacune de ces sociétés fait appel à des sous-traitants pour des opérations marketing, vous commencez à comprendre le malaise ? Nos données personnelles sont dispersées vers une constélation de sous-traitants et filiales.

 

Sources : Mails PayPal, DataSecurityBreach

2 Commentaires

  1. C’est vraiment dommage, j’ai lu aussi après avoir recu le mail…

    Paypal est tout de même extrêmement pratique, surtout quand sa banque ne propose pas de service de paiement en ligne.

    Il n’y a malheureusement pas d’alternative sérieuse à Paypal… non ?
    Je me tâte encore pour savoir si je vais fermer mon compte ou pas…

  2. D’ou l’intérêt de ne pas utiliser ce genre de service, si le site ne propose pas de paiement à la livraison, et bien je bouge mon cul pour aller dans un magasin ou un contact réel avec quelqu’un me donne l’impression d’avoir une vie sociale.
    Et si c’est juste sur un site underground bèrbère, et bien je m’en passe car en fait ce sont souvent des gadgets quand même…

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Notifiez-moi des commentaires à venir via e-mail. Vous pouvez aussi vous abonner sans commenter.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.