Publié par UnderNews Actu - Télécharger l'application Android

Si vous possédez un produit ou service de sécurité de renommée mondiale, la National Security Agency (NSA) est prêt à vous payer 10 millions en pot de vin pour garder intentionnellement un backdoor. Selon un rapport publié en exclusivité par Reuters, il y a eu un accord secret entre la NSA et la société de chiffrement RSA pour mettre en œuvre une norme de sécurité défectueuse par défaut dans ses produits.

Plus tôt, les fuites d’Edward Snowden ont révélé que la NSA a créé un système imparfait de génération aléatoire de nombres, utilisé par RSA  dans son outil de sécurité Bsafe et maintenant, Snowden a révélé que la RSA a reçu 10 millions de dollars de la NSA pour garder son chiffrement faible. Ainsi, toute personne qui connaît les bons chiffres utilisés dans le programme de générateur de nombres aléatoires, peut déchiffrer le cryptotext résultant facilement.

PIA VPN

Recommander une mauvaise norme de chiffrement est une chose, mais en acceptant 10 millions de dollars pour la mettre en œuvre délibérément est quelque chose de très honteux pour une entreprise de sécurité respectée mondialement. La nouvelle révélation est importante, le cryptographe et spécialiste de la sécurité Bruce Schneier explique qu’il confirme les tactiques suspectes que la NSA emploie :

Vous pensez qu’ils n’ont soudoyé qu’une seule entreprise durant leurs opérations ? Le problème ici, c’est que nous ne savons pas qui est impliqué“, a t-il déclaré.

RSA est aujourd’hui propriétaire de l’entreprise de stockage informatique EMC Corp, et a maintenu sa position de ne pas s’entendre avec la NSA afin de compromettre la sécurité de ses produits : “RSA a toujours agit dans le meilleur intérêt de ses clients et en aucun cas ne permet à la NSA d’implanter des backdoors dans nos produits”.

La NSA ni RSA n’ont directement reconnu l’affaire. Mais après les révélations Snowden, quelle est la crédibilité du RSA ou d’autres sociétés de logiciels et de réseaux américains ?

Vous avez aimé cet article ? Alors partagez-le en cliquant sur les boutons ci-dessous :

Twitter Facebook Google Plus Linkedin Pinterest email
1 étoile2 étoiles3 étoiles4 étoiles5 étoiles (2 votes, note : 4,50 sur 5)
Loading...

Mots clés : , , ,

Recherches en relation :

  • rsa chiffrement nsa

Vos réactions

Ils parlent du sujet :

  1. […] sur la société de cryptographie RSA. D’après l’agence de presse, cette dernière aurait accepté un pot-de-vin de 10 millions de dollars pour utiliser par défaut l’algorithme de chiffrement Dual_EC_DRBG, que la NSA sait […]

  2. […] sur la société de cryptographie RSA. D’après l’agence de presse, cette dernière aurait accepté un pot-de-vin de 10 millions de dollars pour utiliser par défaut l’algorithme de chiffrement Dual_EC_DRBG, que la NSA sait […]

  3. La NSA a payé 10 millions de dollars &ag...

    […] Si vous possédez un produit ou service de sécurité de renommée mondiale, la National Security Agency (NSA) est prêt à vous payer 10 millions en pot de vin pour garder intentionnellement un backdoor.  […]

  4. La NSA a payé 10 millions de dollars &ag...

    […] UnderNews | Authentification  […]





Notifiez-moi des commentaires à venir via e-mail. Vous pouvez aussi vous abonner sans commenter.