Journée Mondiale du Mot De Passe : Renforcer la Sécurité des Mots de Passe dans un Monde en Mutation

0
62

A l’occasion de la journée mondiale du mot de passe ce jeudi 2 mai, Christophe Gaultier, Directeur France d’OpenText Cybersecurity conseille de mieux se protéger contre les cyberattaques en renforçant de manière optimale les mots de passe.

Tribune – Au fil des ans, nous avons observé un changement significatif dans la manière dont les cybercriminels exploitent les vulnérabilités des mots de passe. D’abord dominées par les attaques par force brute, qui s’appuient sur la puissance de calcul pour deviner les mots de passe, des méthodes les plus sophistiquées ont fait leur apparition. Toutefois, il est important de noter que les attaques par force brute restent pertinentes en raison des progrès technologiques. L’augmentation de la puissance des GPU a rendu ces types d’attaques plus réalisables, permettant aux cybercriminels de déchiffrer les mots de passe plus rapidement que jamais. Cette persistance, ainsi que l’augmentation des attaques de phishing et de credential stuffing, où les attaquants exploitent des données précédemment piratées pour accéder à de nouveaux systèmes, soulignent la nécessité de politiques de mots de passe robustes et de mesures de sécurité avancées.

Pour lutter contre la sophistication de ces menaces, il est essentiel d’adopter une approche sécuritaire optimale :

  • Renforcer les politiques en matière de mots de passe : Mettre en œuvre des politiques qui exigent des mots de passe plus longs et complexes, difficiles à deviner ou à craquer.
  • Promouvoir l’utilisation de gestionnaires de mots de passe : Encourager les utilisateurs à adopter des gestionnaires de mots de passe pour générer et stocker des mots de passe uniques et robustes pour chaque compte.
  • Développer l’adoption de l’authentification multifactorielle (MFA) : Une utilisation plus large de techniques d’authentification multifactorielle robustes, en particulier celles qui utilisent des facteurs physiques ou biométriques, encourage une plus grande sécurité que les facteurs fondés sur la connaissance. Les jetons matériels ou la vérification biométrique sont de loin supérieurs à la vérification par SMS ou par courrier électronique, qui reste susceptible d’être interceptée et de faire l’objet de techniques de manipulation telles que l’échange de cartes SIM.
  • Éduquer et former les utilisateurs : Les utilisateurs doivent être sensibilisés à l’importance de la sécurité des mots de passe et aux dernières tactiques d’hameçonnage, afin de réduire le risque d’attaques par ingénierie sociale.

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Notifiez-moi des commentaires à venir via e-mail. Vous pouvez aussi vous abonner sans commenter.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.