vendredi 7 août 2020
Promotion Meilleur VPN 2020
Accueil Alertes Cybersécurité : Vulnérabilité GPG EFAIL

Cybersécurité : Vulnérabilité GPG EFAIL

Lundi matin, Sebastian Schinzel, professeur de sécurité informatique de l’Université de Münster en Allemagne, publiait un tweet pour prévenir de la découverte d’une nouvelle faille de sécurité concernant les outils de chiffrement d’e-mails OpenPGP et S/MIME.

Tribune par Jocelyn KrystlikBusiness Unit  Manager Stormshield Data Security – Suite à cette annonce, les responsables du logiciel GNU Privacy Guard ont précisé que les vulnérabilités se situaient au niveau de l’implémentation dans les clients de messagerie électronique.

Le chiffrement d’un e-mail, comment ça marche ?

Les formats standards d’échanges d’e-mails chiffrés sont deux formats utilisés depuis des années : S/MIME et OpenPGP. Ce sont maintenant des standards d’interopérabilité pour l’échange d’e-mails chiffrés entre des personnes d’une même société et avec des personnes extérieures.

Ces technologies permettent ainsi de protéger l’e-mail de bout en bout afin de s’assurer que seules les personnes autorisées ou déclarées puissent le lire.

La faille EFAIL, comment ça marche ?

La faille EFAIL consiste à modifier l’e-mail chiffré après son envoi, par exemple via un admin de serveur d’e-mails malveillant ou une interception type MITM. L’objectif de cette attaque est de pouvoir exfiltrer des données sensibles chiffrées dans un e-mail, et de les envoyer sur un serveur malveillant en clair. Pour cela, deux vulnérabilités (ou exploits) sont possibles : Direct Exfiltration et CBC/CFB Gadget Attack.

Vulnérabilité par enveloppe ou pièce-jointe, comment ça marche ?

La première vulnérabilité consiste à modifier l’enveloppe de l’e-mail, et non sa partie chiffrée. Pour cela, il faut avoir intercepté un e-mail chiffré et renvoyé ce même e-mail chiffré, après avoir modifié son enveloppe de façon malveillante (on parle d’e-mail forgé, une technique différente du phishing). Le client de messagerie va alors déchiffrer la pièce-jointe, mais en envoyant l’e-mail déchiffré sur un serveur malveillant, qu’aura indiqué l’attaquant. Ce dernier pourra alors lire l’e-mail et récupérer les informations confidentielles qu’il contient.

La seconde vulnérabilité consiste à utiliser des failles sur le fonctionnement du chiffrement par bloc (CBC), combinées à une mauvaise interprétation de l’e-mail déchiffré par les clients de messagerie. Pour cela, il faut intercepter un e-mail chiffré, et modifier la partie chiffrée en pièce-jointe. Après avoir renvoyé cet e-mail et son déchiffrement par le client de messagerie, la finalité est la même avec une redirection sur un serveur malveillant du contenu de l’e-mail.

UnderNewshttps://www.undernews.fr/
Administrateur et fondateur du site UnderNews

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Notifiez-moi des commentaires à venir via e-mail. Vous pouvez aussi vous abonner sans commenter.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

- Advertisment -Express VPN

Derniers articles

Vacances d’été : profitez-en pour faire du ménage dans votre vie numérique

Après une longue période de confinement, et avant les vacances d’été, c’est le moment idéal pour effectuer un grand nettoyage ! Cela concerne aussi bien nos placards que notre vie numérique. Petit tour d'horizon et conseils pour se débarrasser de vos déchets  numériques.

36% des Millenials se moquent de la sécurité en ligne

La sécurité en ligne s’impose comme le facteur le plus important pour les Millenials lorsqu’on parle d’usages numériques à la maison. Pourtant, si cette...

Le VPN sans logs d’HMA adoubé par VerSprite, société indépendante de conseil en cyber-risque

La politique de non-collecte et de non-conservation des données d’HMA a reçu la meilleure note possible, suite à l’évaluation des facteurs relatifs à la vie privée indépendante.

Nom d’entreprise : comment réussir à trouver le meilleur ?

L’un des plus grands casse-têtes des nouveaux entrepreneurs est de choisir un nom qui accroche et vend en même temps leurs produits ou services. Élément de l’identité individuelle de l’entreprise, il reflète l’originalité et la philosophie de celle-ci. Vous vous demandez comment bien choisir un nom pour votre entreprise ? Voici quelques conseils.