Publié par UnderNews Actu - Télécharger l'application Android
HMA Pro VPN

C’est le chiffre que révèle une étude basée sur les données collectées par l’extension Google Chrome Password Checkup, déployée par Google sur le navigateur Web phare. 1,5% des mots de passe utilisés par les internautes seraient considérés comme dangereux car compromis suite à une violation de données.

L’extension en question a été lancée il y a quelques mois dans le but de fournir une alerte aux internautes lors de l’usage d’un mot de passe potentiellement compromis. Via son blog officiel, Google n’a pas tardé à publier une analyse des données collectées et le chiffre 1,5% est sorti. Concernant les données sur lesquelles se base Password Checkup, il s’agit de 21 millions de couples identifiant / mot de passe, et il s’avère que le système a détecté que 316 000 parmi eux sont dangereux.

Ces identifiants et mots de passe compromis et non sécurisés ont pu être utilisés sur divers services en ligne tels que des comptes financiers, gouvernementaux, messagerie, ou encore boutiques en ligne ou tout autre type de site grand public.

Le but de l’extension Password Checkup est bien évidement d’alerter l’utilisateur si ses identifiants sont jugés dangereux. Suite à l’alerte, Google a noté qu’environ 1 utilisateur sur 4 a décidé de modifier son identifiant et/ou son mot de passe. Notons qu’actuellement, l’extension n’est pas présente par défaut au sein de Google Chrome et qu’elle doit être téléchargée. Il est fort possible que Google ne décide de l’intégrer de base dans Chrome 78. Mozilla Firefox dispose lui aussi d’un tel système par défaut, ça serait donc logique.

Vous avez aimé cet article ? Alors partagez-le en cliquant sur les boutons ci-dessous :

Twitter Facebook Google Plus Linkedin Pinterest email
1 étoile2 étoiles3 étoiles4 étoiles5 étoiles (Pas encore noté)
Loading...

Mots clés : , , , , , , , ,


Vos réactions




Notifiez-moi des commentaires à venir via e-mail. Vous pouvez aussi vous abonner sans commenter.