Yahoo accusé d’espionnage

0

Un important groupe de consommateurs anglais a accusé Yahoo de mettre son nez dans les e-mails personnels de ses utilisateurs pour les revendre à des annonceurs.

Lorsque l’on souscrit à son nouveau service de messagerie (depuis juin), Yahoo indique que des technologies de scanning seront utilisées pour bloquer les pourriels et le spam, mais aussi pour offrir des publicités « pertinentes ». Une boîte de dialogue apparaîtra pour demander leur consentement aux utilisateurs pour la mise en place de ces pratiques (qui rechercheront certains mots clés et liens dans les e-mails). En cas d’acceptation, l’internaute verra s’ouvrir des pop-ups publicitaires en rapport avec des mots clés contenus dans ses messages reçus.

Une pratique jugée intrusive pour la vie privée outre-manche, par Which? Computing, qui déclare que « les gens devraient pouvoir s’écrire sans que Yahoo ne vienne jeter un oeil dans leurs messages« .

Pourtant, d’autres fournisseurs de webmail ont recours au scan des e-mails. Gmail indique dans ses conditions d’utilisation qu’il regarde le texte des courriels pour détecter spam et virus, et que cela lui permet également de « délivrer des publicités textuelles ciblées ».

En revanche, Windows Live Hotmail, la messagerie concurrente, ne « lit pas les messages de ses utilisateurs« .

 

Source : L’Informaticien

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Notifiez-moi des commentaires à venir via e-mail. Vous pouvez aussi vous abonner sans commenter.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.