Publié par UnderNews Actu - Télécharger l'application Android
CyberGhost VPN

Voila un peu plus d’un mois que TOR avait été frappé de plein fouet par une opération de grande ampleur menée par le FBI. Un programme malveillant avait été injecté via les serveurs du plus important hébergeur anonyme Freedom Hosting afin d’identifier les visiteurs qui utilisaient le service TOR pour masquer leur identité en ligne.

Aujourd’hui, devant un tribunal irlandais, un agent du FBI a confirmé publiquement que l’agence fédérale américaine a bien mis la main sur Freedom Hosting et diffusé un malware spécifique dans le but d’identifier les utilisateurs du service et de faire tomber le plus grand fournisseur de pédopornographie en ligne au monde, Eric Eoin Marques.

Le code JavaScript a exploité une faille de sécurité dans la version de Firefox sur laquelle est basé le bundle TOR. Eric Eoin Marques, un irlandais de 28 ans, est maintenant en attente d’extradition aux États-Unis où il pourrait faire face à une peine de 100 ans de prison sur la base des accusations qui lui sont reprochés concernant la pornographie juvénile en ligne. Marques était en effet le propriétaire et l’exploitant de la société Freedom Hosting, l’un des plus grands hébergeurs de sites du réseau underground TOR.

L’hébergeur accueillait de nombreux sites et services cachés parmi les plus sombres du Darknet (ou Deep Web), y compris le forum HackBB dédié au cybercriminels et pirates informatiques, des services de blanchiment d’argent, des carders, des vendeurs de drogues et d’armement, de grand réseaux de prostitution, ou encore le responsable de l’hébergement de pornographie infantile au sein de 550 serveurs disséminés à travers l’Europe.

L’agent du FBI a allégué que lorsque les agents ont examiné la mémoire de l’ordinateur saisi de Marques, cela a révélé que ce dernier s’était renseigné sur la façon d’obtenir un visa d’entrée pour la Russie, une résidence et la citoyenneté du pays de l’Est. Il s’avère que des recherches en ligne ont également été réalisées concernant un modèle de passeport américain avec hologramme. Eric Eoin Marques avait apparemment déjà envoyé les bénéfices de son entreprise très profitable Freedom Hosting à sa petite amie résidant en Roumanie.

Il y a à peine deux semaines, nous avons appris que l’Agence nationale de sécurité (NSA) a développé des capacités de déchiffrement et des backdoors secrets qui lui ont permis de briser la sécurité de la majeur partie d’Internet. Mais la prise de contrôle des serveurs de l’hébergeur Freedom Hosting par les agents du FBI et d’y insérer un code de suivi malveillant reste aujourd’hui un geste très discutable de la part d’un organisme d’application de la loi…

 

Crédits image : HeiseOffline

Vous avez aimé cet article ? Alors partagez-le en cliquant sur les boutons ci-dessous :

Twitter Facebook Google Plus Linkedin Pinterest email
1 étoile2 étoiles3 étoiles4 étoiles5 étoiles (3 votes, note : 4,00 sur 5)
Loading...

Mots clés : , , , , , , ,

Recherches en relation :

  • darknet prostitution
  • obtenir passeport americain darknet
  • reseau mafieux sur le darknet

Vos réactions
  1. Joshua Abrams

    What a bunch of baloney.
    Tor provided thousands of individuals the ability to communicate without the fear of tyranny and oppression.
    Here is what Tor is right off of their website;
    https://www.torproject.org/
    Many individuals know about the new « Pirate Browser » which is really just tor with a cute pirate shell on top.
    What is Tor?
    Tor is free software and an open network that helps you defend against a form of network surveillance that threatens personal freedom and privacy, confidential business activities and relationships, and state security known as traffic analysis

    Accordingly this story is another example of how completely gun hoe and out of place the American government really is.
    To put this into perspective, this man Eric, pretty much created a « go-daddy » of the « deep-web », aka, tor. He sold his hosting services to any who would buy it, just like go-daddy, or any other hosting provider.

    What the customers or individuals do with their privately own server space is their own business.
    Furthermore any kind of blame that would be attributed to this Eric person would be like one individual buying hosting from go-daddy, putting child pornography on it, and instead of arresting the individual who actually is guilty of a crime they go after go-daddy cause they’re frustrated that the criminals of today’s are evolving faster than they can keep up with.

    This is a sick story of the American Government trying to make an example out of an innocent man just to instill fear in the hearts of millions around.

    If you or anyone else you know are in trouble because of the U.S. Government is exaggerating, fabricating, or otherwise corrupting law and due process please contact me immediately.

  2. Takinweb89

    Personne ne se plaindra du fait qu’on utilise ce genre de méthodes pour coincer des pédophiles et autres criminels, mais cela ne me plait pas du tout personnellement que mes informations personnelles soient continuellement scrutés par des analystes de la CIA ou des agents du FBI.

  3. al

    Les autorités et le gouvernement = la vrai mafia c’est eu les plus grand criminel et en plus il respect plus rien maintenant !

  4. Samu

    Les démocraties doivent se donner les moyens de lutter contre la pédopornographie organisée même si ça dérange quelques esprits libertaires qui disent « oui mais le respect des droits à la vie privée dans tout ça ? » et qui téléchargent gratos un film avant sa sortie en salle.

    Bref, l’auteur de ce copier-coller a terminé par un avis personnel discutable, et s’est permis de modifier mon commentaire plutôt que de répondre, ce qui est très discutable également.

    • Gim

      « Pédopornographie organisée »? « Mafia »? Sites anonymous et gratuits?

    • boby

      Ils feraient mieux de s’attaquer aux studios et réseaux qui produisent ces images, internet n’étant que le bout de la chaîne.
      Mais ils ne le feront pas car il y a trop de personnes haut-placées dans ces réseaux pédophiles.

  5. Samu

    non, ce n’est pas discutable. il faut que les autorités se dotent d’armes plus sophistiquées que les mafias. Considérer que c’est discutable revient à donner une « deux chevaux » à des flics qui poursuivent une « formule 1 ».

Ils parlent du sujet :

  1. […] que le FBI avait déjà fait fermer Freedom Hosting en 2013, Freedom Hosting 2 l’avait très vite remplacé. Cette fois-ci, c’est un Anonymous […]