La NSA intercepte 1,7 milliards de communications électroniques par jour aux USA !

1

Depuis mi 2011, l’Agence de Sécurité Nationale américaine a été autorisée à “espionner” l’ensemble des communications électroniques, sans la nécessité pour le tribunal d’approuver officiellement cela.

Le groupe dispose d’un grand complexe dans l’Utah, qui a coûté 2 milliards de dollars et qui détient toutes les données. En 2006, le New York Times a révélé que l’administration Bush avait mis sur écoute les communications électroniques des Américains sans les bons de souscription requis par la loi. Un vrai Big Brother en chair et en os donc !

L’Union Américaine des Libertés Civiles a créé une infographie pour la distribution de masse qui montre quelques chiffres effrayants liés à la NSA américaine.

Il y a quatre ans, le Congrès a autorisé la surveillance électronique des personnes soupçonnées de terrorisme et des agents étrangers situés à l’extérieur des États-Unis, avec des dispositions visant à “protéger adéquatement la vie privée des Américains”.

Le seul aspect positif de la Loi modifiant la Loi de la FISA de 2008 était que le Congrès a imposé une disposition de temporisation de quatre ans sur les pouvoirs qui lui sont autorisées. Cette disposition de temporisation est configurée pour expirer. Or, l’administration Obama – comme pour le Patriot Act – exige qu’elle soit renouvelée comme il est, sans un seul changement ou réforme.

1 COMMENTAIRE

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Notifiez-moi des commentaires à venir via e-mail. Vous pouvez aussi vous abonner sans commenter.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.