80% des français ne croient plus en la confidentialité de leurs données

0

C’est ce que révèle le baromètre de l’innovation BVA – Syntec Numérique qui met en avant la profonde méfiance des français vis-à-vis d’Internet quant à la protection de leurs données personnelles. Il est indéniable que le scandale PRISM a laissé des traces, les habitudes changeront-elles ? Rien n’est moins sûr.

L’étude nous apprend que huit français sur dix pensent que la confidentialité de leurs données personnelles n’est pas correctement assurée sur Internet. C’est le constat choc du dernier baromètre de l’innovation BVA – Syntec numérique. L’enquête a été menée début septembre, donc bien après que les révélations d’Edward Snowden aient été relayées par la presse.

L’impact de ce scandale semble conséquent car il remet en question toutes les valeurs sûres du Net en pointant du doigt leurs faiblesses respectives, y compris les techniques de chiffrement avancées et les serveurs soit disant “imprenables” des géants du Web. Résultat, seul 1% des français considère aujourd’hui que ses données sont correctement protégées en ligne !
 
Pour autant, l’espionnage massif et le piratage de données privées ne semble pas avoir de poids dans leurs décisions : 77% des français affirment trouver normal que des gouvernements surveillent leurs communications en ligne. L’argument d’éventuelles attaques terroristes est un argument qui frappe les esprits et les français sont visiblement prêts à renoncer à leur vie privée pour bénéficier d’une sécurité accrue.
 
En conclusion de cette étude, BVA indique que seuls 6% des français sont prêts à changer leurs habitudes afin de tenter d’échapper au cyber-espionnage.

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Notifiez-moi des commentaires à venir via e-mail. Vous pouvez aussi vous abonner sans commenter.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.