Incident Facebook – Commentaires de Jérôme Warot

0

Ce matin, de nombreux utilisateurs de Facebook ont pu rencontrer un problème avec leur fil d’actualité qui montrait divers commentaires postés par d’autres utilisateurs sur des pages de célébrités. Facebook a confirmé que ce problème était dû à un « changement de configuration », désormais corrigé.

Ci-dessous les commentaires de Jérôme Warot, Vice-président Technical Account Management, South EMEA chez Tanium qui revient en détail sur la nécessité de maintenir une bonne cyber hygiène pour minimiser l’impact d’une erreur humaine aux conséquences potentiellement dommageables pour toute organisation :

« Il s’agit du dernier exemple en date d’un incident informatique de grande ampleur causé par une erreur humaine, similaire à un autre incident rencontré par le réseau social en octobre 2021, également dû à une erreur humaine. Le maillon faible de l’IT et de la cybersécurité sera toujours le facteur humain, mais des mesures peuvent être prises pour minimiser l’impact de ces erreurs. La principale mesure consiste à améliorer le niveau de cyber-hygiène, c’est-à-dire l’ensemble des pratiques que les organisations et les individus mettent en œuvre au quotidien pour préserver la sécurité des utilisateurs, des appareils, des réseaux et des données. Parmi les aspects importants de la cyber-hygiène figure au premier rang l’application de correctifs et le fait d’acquérir la visibilité sur l’ensemble des appareils connectés au réseau d’une organisation, afin de pouvoir gérer ou supprimer les appareils vulnérables. Des mesures comme celles-ci ne garantissent pas d’éviter des incidents, mais elles réduisent certainement les risques qu’ils se produisent et leur impact potentiel. »

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Notifiez-moi des commentaires à venir via e-mail. Vous pouvez aussi vous abonner sans commenter.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.