Campagne malveillante Flash – Attention à la vidéo piège en sous-vêtements sur Facebook

1

Bitdefender recommande aux utilisateurs Facebook de ne pas cliquer sur une vidéo semblant montrer une femme en train de retirer ses sous-vêtements face à sa webcam. En cliquant sur le lien, les utilisateurs risquent en effet d’être infectés par un malware capable de dérober leurs informations personnelles.

Ce nouveau cheval de Troie, baptisé Trojan.Agent.BDYV, se propage sur Facebook via une vidéo virale attirante semblant montrer une femme en train de retirer ses sous-vêtements devant sa webcam.

razvy

Le lien qui accompagne l’image redirige vers une imitation du site Youtube, puis demande de « mettre à jour Adobe Flash » pour pouvoir lire la vidéo. Bien entendu, il ne s’agit pas d’une vraie mise à jour mais d’un cheval de Troie.

Baptisé Trojan.Agent.BDYV, ce malware fonctionne sur la majorité des navigateurs Web, dont Chrome et Firefox, et se permet de tagger des contacts Facebook sur des posts intégrant des liens malveillants et d’empêcher les utilisateurs infectés de supprimer ces contenus de leur mur Facebook. A partir de là, le cheval de Troie peut récupérer des données personnelles sur le poste de la victime, déployer d’autres malwares, prendre le contrôle du navigateur, etc.

« Les cyber-criminels ont ainsi créé plus de 20 000 URL uniques redirigeant vers des sites malveillants, se faisant passer pour une vidéo Youtube qui montre une femme en train de se déshabiller devant la webcam, » commente Catalin Cosoi, Responsable des Stratégies de Sécurité chez Bitdefender.

Pour s’assurer que les internautes tombent encore mieux dans le piège, la vidéo se lance même quelques secondes avant de proposer la mise à jour d’Adobe Flash ce qui permet d’attiser la curiosité des spectateurs masculins. De plus, le compteur affiche un nombre de vues qui dépasse le million pour renforcer le crédit de son contenu, déjà regardé par de « nombreux internautes ».

Des liens raccourcis sont utilisés via le service Bit.ly pour dissimuler les sites malveillants permettant de relayer l’arnaque – en parallèle Bitdefender confirme avoir prévenu le service Bit.ly des agissements de cyber-criminels sur leur plateforme.

Ce n’est malheureusement pas la première ni la dernière fois qu’un malware se propage via le réseau Facebook qui compte désormais plus d’un milliard d’utilisateurs, Bitdefender s’en est d’ailleurs fait l’écho par le passé à plusieurs reprises. Prévenez vos amis et surfez couverts !

 

Article rédigé par David Sygula pour Bitdefender

1 COMMENTAIRE

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Notifiez-moi des commentaires à venir via e-mail. Vous pouvez aussi vous abonner sans commenter.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.