Pendant le confinement, les nettoyages mensuels de PC ont augmenté de 200 %

0

Suite à la forte activité numérique pendant le confinement, les nettoyages mensuels de PC ont augmenté de 200 %. Le dernier rapport Digital Crap Index de CCleaner fournit de précieuses informations concernant la dépendance des consommateurs vis-à-vis des services en ligne pendant la pandémie de COVID-19.

Étude CCleaner – La pandémie de COVID-19 a provoqué une hausse considérable de l’utilisation par les particuliers d’applications de communications, de divertissement et de réseaux sociaux pour rester en contact avec leurs proches et leurs amis, faire des achats et consommer des contenus multimédias — une attitude qui, faute d’une gestion attentive, risque d’affecter les performances à long terme des PC et des téléphones portables. Ainsi, selon une étude récemment publiée par CCleaner, leader sur le marché des logiciels d’optimisation système, le nombre de nettoyages mensuels effectués en vue de supprimer des fichiers et des données inutiles pendant le confinement a augmenté de 300 % pour les ordinateurs personnels et de 55 % pour les smartphones, ces appareils ayant accumulé un nombre excessif de fichiers aussi encombrants qu’indésirables à la suite d’une consommation numérique supérieure à la normale.

Dans le cadre de son rapport « Digital Crap Index », CCleaner a étudié le comportement en ligne de 10 000 personnes à travers le monde entre décembre et mai 2020*. Elle évalue l’impact de la pandémie de COVID-19 pendant cette période sur l’utilisation de la technologie par les particuliers et observe l’évolution des modes de consommation numérique et, potentiellement, l’apparition de nouvelles tendances pour les années à venir.

Cette étude montre ainsi qu’un tiers des abonnés de Netflix et d’Amazon Prime a utilisé ces services de streaming pendant 3 à 5 heures supplémentaires par semaine — jusqu’à 21 heures hebdomadaires dans certains cas. En France, Netflix est l’application la plus populaire, réunissant 85 % des utilisateurs de service de streaming.

Au niveau mondial, près de la moitié (44 %) des utilisateurs d’applications de la grande distribution ont fait appel 3 à 5 fois plus qu’habituellement aux services de livraison de produits alimentaires. Il n’est guère surprenant de constater une hausse des achats d’articles hors alimentation également : 86 % des consommateurs français ont ainsi déclaré avoir commencé à acheter sur Amazon, ou de façon plus fréquente ; contre 21 % pour eBay. Dans l’hexagone, les applications permettant d’apprendre une langue étrangère, telles que Babel ou Duolingo, ont aussi été particulièrement populaires pendant la période, avec 39 % des répondants confiant les utiliser.

« Les risques pour la sécurité en ligne sont déjà connus, mais nous devons également tenir compte des répercussions sur le fonctionnement des appareils. Plus un appareil est utilisé, plus sa valeur et ses performances diminuent, sauf si on en prend soin, explique David Peterson, directeur général de CCleaner. Lorsque nous nous servons d’un terminal pour surfer sur Internet ou exécuter une application, nous créons en permanence des fichiers indésirables qui occupent un espace considérable et ont un impact négatif sur la rapidité de l’appareil, que ce soit au démarrage ou en cours de fonctionnement. Si notre dépendance vis-à-vis des services en ligne pour gérer des activités quotidiennes continue d’augmenter comme nous le prévoyons, il est possible d’éliminer le sentiment de frustration que suscite la lenteur d’un appareil ou le blocage inopiné d’une application en procédant de façon régulière à des opérations de nettoyage et de réglage. »

Pour un grand nombre de consommateurs du monde entier, les plateformes de communications et les réseaux sociaux ont joué un rôle vital en se substituant aux rencontres et interactions sociales rendues impossibles par le confinement. En France, 72 % des répondants ont davantage utilisé WhatsApp, par exemple, 40 % Zoom et 36 % Skype. En outre, 44 % des personnes dans le monde révèlent avoir eu recours à un PC ou un appareil mobile pour s’informer, se divertir et accéder aux réseaux sociaux.

Le CCleaner Digital Crap Index 2020 s’est également penché sur les tendances relatives à l’adoption des PC et des terminaux mobiles, ainsi qu’aux habitudes d’entretien des utilisateurs de PC. Le rapport complet est disponible en cliquant ici.

Méthodologie

Cette étude fournit des informations concernant l’utilisation actuelle des PC, ainsi que la manière dont ils sont nettoyés et mis à jour. Les données qu’elle contient sont compilées à partir des réponses fournies par un panel de plus de 10 000 utilisateurs de CCleaner au Royaume-Uni, aux États-Unis, en France, en Allemagne et dans le reste du monde, ainsi que de données statistiques, anonymes et non personnelles provenant de nos applications de bureau et cloud.

* Les données concernant les PC ont été recueillies entre décembre 2019 et mai 2020. Les données concernant l’environnement Android ont été collectées entre janvier et mai 2020.

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Notifiez-moi des commentaires à venir via e-mail. Vous pouvez aussi vous abonner sans commenter.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.