Étude : 4 responsables informatiques français sur 5 estiment que l’IA générative aura un impact positif sur leur organisation

0
97

Dell Technologies dévoile les résultats de son étude Generative AI Pulse Survey, menée par Morning Consult auprès de 500 décideurs informatiques français, allemands, britanniques et américains. L’IA générative est en train de redéfinir la manière dont les organisations abordent la création de contenu, l’analyse de données et la prise de décisions stratégiques. Cette étude offre une vision de l’adoption actuelle de l’IA générative au sein des organisations, tout en mettant en lumière les facteurs clés identifiés pour exploiter pleinement le potentiel de cette technologie.

  • 78% des cadres informatiques français anticipent un impact bénéfique sur leur organisation et 60% des entreprises en France ont déjà adopté ou ont entamé le processus d’adoption de solutions d’IA générative
  • 57% citent la mise en œuvre éthique ou responsable comme leur principale préoccupation
  • 46% optent pour des solutions d’IA générative on-premise, 21% dans le cloud et 33% en mode hybride

Les entreprises françaises prêtes à saisir les opportunités de l’IA Générative

D’après l’étude, les responsables informatiques français sont très favorables à l’adoption de l’IA générative au sein de leur entreprise. En effet, 76% d’entre eux se montrent véritablement enthousiastes quant à son potentiel et 78% estiment qu’elle aura un impact significatif, voire transformationnel, sur leur organisation.

En ce qui concerne les bénéfices attendus de son adoption, 20% considèrent que la principale opportunité réside dans l’augmentation de la productivité, tandis que 16% soulignent ses avantages en termes de compétitivité et 16% évoquent la rationalisation des processus d’entreprise. Seuls 12 % des répondants citent la réduction des coûts comme le principal avantage attendu.

Cette confiance se traduit par un taux d’adoption élevé : 60% des entreprises en France ont déjà adopté ou ont entamé le processus d’adoption de solutions d’IA générative et un quart d’entre elles (26%) sont actuellement en phase de consolidation, en déployant les outils et en assurant la formation des utilisateurs. Cependant, 36% des entreprises françaises se trouvent encore à un stade précoce ou intermédiaire, seuls 4% n’ont pas défini de stratégie, tandis que 4% supplémentaires ont opté pour une politique d’interdiction.

Une adoption plus rapide en France mais des attentes considérables

L’étude révèle une adoption plus rapide de cette nouvelle technologie au sein de la culture d’entreprise en France par rapport aux autres pays. En effet, seuls 22% des responsables informatiques français constatent une réticence au sein de leur organisation quant à l’approche de l’IA générative, un pourcentage inférieur à la moyenne observée dans la totalité des quatre pays sondés (37%).

Les attentes en matière de retour sur investissement, toutefois, sont très élevées. Pour les organisations qui ont dépassé le stade du projet pilote, les cadres informatiques anticipent un retour presque immédiat en termes de valeur ajoutée : 56% estiment que des résultats significatifs devraient se concrétiser dans les 12 mois.

Malgré cet enthousiasme certaines préoccupations demeurent. Les principales se concentrent sur des aspects tels que la mise en œuvre éthique et responsable (57%), sur les problèmes de gouvernance des données et de conformité (48%), sur les coûts de déploiement (43%) et sur les questions de sécurité en matière de données et propriété intellectuelle (43%).

Les solutions d’IA on-premise : le choix privilégié des décideurs français

Lorsqu’on interroge les cadres informatiques sur les approches utilisées pour exploiter le potentiel de l’IA générative, l’étude révèle que 71% des organisations françaises qui ont dépassé le stade du projet pilote ont également mis en place un centre d’excellence ou une structure centralisée pour la prise de décision en matière d’IA générative. Un pourcentage légèrement inférieur à la moyenne des quatre pays sondés (80%).

Parmi les organisations ayant dépassé la phase du projet pilote, 91% des répondants sont convaincus que l’IA générative sera en mesure de leur apporter une valeur ajoutée conséquente. De plus, ils déclarent renforcer leurs investissements : en effet, 79% des entreprises françaises augmentent leurs budgets informatiques pour soutenir davantage de projets dans le domaine de l’IA.

Quant au type de solutions vers lesquelles les décideurs français se tournent, on observe que 46% d’entre eux préfèrent adopter des solutions d’IA générative en mode on-premise, qu’il s’agisse de modèles « from scratch », d’open source, ou de modèles existants adaptés à l’environnement de l’entreprise. En revanche, 33% sont plutôt enclins à des approches hybrides et 21% privilégient le cloud. Parmi ceux qui optent pour une approche hybride, ils le font principalement pour des raisons de sécurité (37%), de conformité (31%) et pour avoir un meilleur contrôle sur les modèles en vue d’obtenir de meilleurs résultats (28%).

« Cette enquête révèle clairement l’enthousiasme et la confiance des entreprises françaises envers le potentiel de l’IA générative, ainsi que leur volonté d’investir davantage dans cette technologie prometteuse. Les préoccupations sur les questions éthiques, de gouvernance et de sécurité des données, ne semblent pas freiner la course à son adoption, mais soulignent plutôt une maturité et une culture d’entreprise élevé en matière d’intelligence artificielle. Chez Dell Technologies, nous accompagnons nos clients dans leurs parcours d’adoption de l’IA générative, en fournissant les solutions et services nécessaires pour transformer ces attentes en réalité », a commenté Anwar Dahab, Senior Vice President & General Manager chez Dell Technologies France.