mardi 11 août 2020
Promotion Meilleur VPN 2020
Accueil Réseau & Sécurité Vulnérabilité Windows : Le retour du "Ping of Death" avec l'IPv6

Vulnérabilité Windows : Le retour du “Ping of Death” avec l’IPv6

Depuis longtemps, les cyberattaques de type “Ping of Death” via le protocole ICMP avaient disparues et étaient patchées. Néanmoins, les voici de retour l’avènement de l’IPv6… Microsoft vient de publier un bulletin d’alerte sur le sujet.

Une vulnérabilité au sein du protocole ICMPv6 présent dans les systèmes d’exploitation Microsoft Windows permet à des attaquants de mener une attaque par déni de service. C’est ce que vient d’annoncer Microsoft via le bulletin d’alerte MS13-065, classé comme “Important”.

Une mise à jour de sécurité corrigeant cette vulnérabilité signalée confidentiellement à Microsoft est d’ores-et-déjà disponible. La faille de sécurité pourrait permettre un déni de service si l’attaquant envoie un paquet ICMP spécialement conçu pour le système cible.

Cette mise à jour de sécurité est importante pour toutes les éditions prises en charge de Windows Vista, Windows Server 2008, Windows 7, Windows Server 2008 R2, Windows 8, Windows Server 2012 et Windows RT. Seuls les Windows XP et Server 2003 ne sont pas touchés car ils n’implémentes pas l’IPv6.

Le patch corrige la vulnérabilité en modifiant la façon dont Windows alloue la mémoire dans la pile TCP/IP lors du traitement des paquets ICMPv6 spécialement conçus.

Pensez à appliquer cette mise à jour disponible via Windows Update à votre système car elle peut avoir de sérieuses conséquences sur les serveurs Windows !

UnderNewshttps://www.undernews.fr/
Administrateur et fondateur du site UnderNews

1 COMMENTAIRE

  1. Alors qu’on annonce la fin des mises à jours pour windows xp en avril 2014 et qu’il fera le bonheur des hackers, cette news nous apprend que c’est justement windows XP qui est le seul OS de Microsoft qui ne peut pas être atteint par une vulnérabilité au sein du protocole ICMPv6. Etant donné le déclin rapide à venir de windows XP, on peut aussi supposer qu’il ne sera pas l’OS principalement pris pour cible par les hackers. Alors oui, ce n’est pas une raison pour rester sur windows XP, mais il n’y a pas de quoi s’affoler.

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Notifiez-moi des commentaires à venir via e-mail. Vous pouvez aussi vous abonner sans commenter.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

- Advertisment -Express VPN

Derniers articles

400 vulnérabilités pourraient transformer 3 milliards de téléphones Android en espions

L'alerte est donnée : il existe plus de 400 vulnérabilités sur la puce Snapdragon de Qualcomm qui peuvent être exploitées sans l'intervention des propriétaires, explique Slava Makkaveev de Check Point.

Le gouvernement américain met en garde contre une nouvelle souche du virus chinois “Taidoor”

Les agences de renseignement américaines ont publié des informations sur une nouvelle variante du virus informatique vieux de 12 ans utilisé par les pirates informatiques parrainés par l'État chinois et ciblant les gouvernements, les entreprises et les groupes de réflexion.

Vacances d’été : profitez-en pour faire du ménage dans votre vie numérique

Après une longue période de confinement, et avant les vacances d’été, c’est le moment idéal pour effectuer un grand nettoyage ! Cela concerne aussi bien nos placards que notre vie numérique. Petit tour d'horizon et conseils pour se débarrasser de vos déchets  numériques.

36% des Millenials se moquent de la sécurité en ligne

La sécurité en ligne s’impose comme le facteur le plus important pour les Millenials lorsqu’on parle d’usages numériques à la maison. Pourtant, si cette...