Etude Avast : 39 % des Français ne sauvegardent pas leurs données et fichiers

1
Sauvegarde Cloud sécurisé

Selon une enquête d’Avast, plus d’un tiers des Français ne réalisent pas de sauvegarde, et près de la moitié parce qu’ils estiment que leurs données ou leurs fichiers ne sont pas suffisamment importants.

Tribune – Avast, spécialiste des produits de sécurité digitale, a réalisé une enquête en ligne dans le cadre de la Journée mondiale de la sauvegarde afin de sensibiliser à l’importance de la sécurisation des données. Les résultats de l’enquête révèlent que 39 % des Français ne sauvegardent pas leurs données ou leurs fichiers, s’exposant ainsi à une perte en cas de destruction ou de suppression. 

Raisons pour lesquelles les Français ne sauvegardent pas leurs données

Parmi les personnes qui ne sauvegardent pas leurs données, près de la moitié (46 %) affirment ne pas disposer de données ou de fichiers suffisamment importants pour être sauvegardés. D’autres raisons ont été avancées :

  • 27 % ne savent pas comment sauvegarder leurs données ;
  • 16 % veulent le faire, mais oublient ;
  • 11 % veulent le faire, mais n’en ont pas le temps.

Moyens de sauvegarde

Parmi les personnes qui sauvegardent leurs données, 64 % des Français le font sur un disque dur externe, 19 % sur un système de stockage dans le cloud, 30 % sur une clé USB ou un disque flash, 12 % de leur téléphone à leur PC et 5 % sur un disque de stockage en réseau. Lorsqu’on leur demande à quelle fréquence ils sauvegardent leurs données, les Français répondent :

  • Au moins une fois par mois : 40 %
  • En permanence : 17 %
  • Tous les 1 à 6 mois : 36 %
  • Tous les 6 à 12 mois : 5 %
  • Moins d’une fois par an : 6 %

Comparaison entre les propriétaires d’iPhone et d’Android

En ce qui concerne les utilisateurs de téléphones iPhone et Android, le pourcentage de personnes qui procèdent à des sauvegardes est presque identique, soit 69 % et 70 % respectivement. La fréquence des sauvegardes varie légèrement : 49 % des utilisateurs d’iPhone sauvegardent leurs données au moins une fois par mois, alors que 45 % des utilisateurs d’Android font de même. Le pourcentage de propriétaires d’iPhone et d’Android qui effectuent une sauvegarde en continu est presque identique, puisqu’il est respectivement de 38 % et 39 %.

Les méthodes de sauvegarde employées par les utilisateurs d’iPhone et d’Android ne varient que légèrement, à l’exception du stockage dans le cloud :

Méthode de sauvegarde

Propriétaires d’iPhone

Propriétaires d’Android

Stockage dans le cloud

40 %

21 %

Disque dur externe

52 %

66 %

Clé USB/disque flash

29 %

27 %

Du téléphone au PC

28 %

24 %

Disque de stockage en réseau

7 %

6 %

Les raisons invoquées par les propriétaires d’appareils Android et iPhone pour ne pas faire de sauvegarde sont également légèrement différentes. Les propriétaires d’iPhone semblent accorder plus de valeur à leurs données que les propriétaires d’Android. 44 % des propriétaires d’iPhone ne font pas de sauvegarde parce qu’ils pensent que leurs données ne sont pas importantes, contre 38 % des propriétaires d’Android qui partagent cette opinion. Le pourcentage de propriétaires de smartphones qui ne savent pas comment sauvegarder leurs données ne varie pas beaucoup entre les propriétaires d’iPhone et d’Android, puisque 19 % et 20 % d’entre eux, respectivement, affirment ne pas savoir comment faire. 11 % des propriétaires d’iPhone et 19 % des propriétaires d’Android oublient d’effectuer une sauvegarde. Pour ce qui est du manque de temps à consacrer aux sauvegardes, 11 % des propriétaires d’iPhone et 16 % des propriétaires d’Android ont invoqué cette raison.

Conséquences découlant de l’absence de sauvegarde

La perte de données peut être causée par des utilisateurs effaçant eux-mêmes accidentellement leurs données, par des dommages et des pannes matérielles, ainsi que par des logiciels malveillants, entraînant la perte définitive de données précieuses telles que des photos, des vidéos, des documents et des messages. Les ransomwares et autres logiciels malveillants, tels que les « wipers », peuvent chiffrer ou détruire complètement les fichiers, et rien ne garantit que les fichiers puissent être déchiffrés si une rançon est payée. Entre le 15 février et le 15 mars 2020, Avast a protégé 2 831 utilisateurs français contre 16 324 tentatives d’attaques par ransomware. Parmi les trois principales souches de ransomwares, figurent les suivantes : WannaCry, Dircrypt et Troldesh.

« Les résultats sont surprenants, tout particulièrement en ce qui concerne le nombre de personnes qui ne sauvegardent pas leurs données et celles qui ne savent pas comment s’y prendre, explique Luis Corrons, Security Evangelist chez Avast. Il se peut que de nombreuses personnes ne soient pas conscientes qu’elles effectuent des sauvegardes, car le processus se déroule automatiquement, en arrière-plan, alors que d’autres utilisateurs n’effectuent tout simplement pas de sauvegardes parce qu’ils estiment que cela n’en vaut pas la peine. La perte de vidéos, de photos et de documents personnels peut être une expérience douloureuse, et ce n’est que lorsque cela se produit que les individus prennent conscience de leur valeur réelle. Il est important de sauvegarder régulièrement ses données afin de conserver, en toute sécurité, les souvenirs saisis sous forme de photos et de vidéos ».

Comment optimiser la sauvegarde de ses données :

  • Sauvegarder à deux endroits

Lorsqu’il s’agit de sauvegarder des données, on n’est jamais trop prudent. S’il arrive quelque chose à un certain type de sauvegarde, tout pourrait être perdu. Il est donc recommandé de le faire à deux endroits différents, comme dans le cloud, et un stockage physique, comme un disque dur externe.

  • Déconnecter

Les disques durs externes devraient être déconnectés après une sauvegarde afin de les protéger contre les logiciels malveillants tels que les ransomwares, qui peuvent se propager de l’ordinateur aux périphériques connectés.

  • Sauvegarder automatiquement

La plupart des services de stockage dans le cloud proposent une option de sauvegarde automatique, qu’il est conseillé d’activer, afin que les données soient automatiquement sauvegardées et sécurisées.

Enquête en ligne menée auprès de 2 020 utilisateurs d’Avast et d’AVG du 20 février au 4 mars 2020.

1 COMMENTAIRE

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Notifiez-moi des commentaires à venir via e-mail. Vous pouvez aussi vous abonner sans commenter.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.