Phishing : la menace plane sur les données confidentielles des électeurs américains

0

A quelques jours de la clôture des votes pour les élection américaines, les campagnes de mails frauduleux continuent de se multiplier et de nombreuses campagnes de mails malveillants se sont succédées imitant le Comité national démocrate, profitant de la maladie de COVID-19 du Président des Etats-Unis, et plus récemment via les menaces par mail des Proud Boys qui tentent d’influencer les choix politiques des électeurs Démocrates américains.

Après avoir utilisé la commission d’assistance électorale (EAC) comme appât pour tenter de tromper les utilisateurs la semaine dernière, c’est pour cette fois en ayant recours au phishing que les acteurs de la menace intensifient leurs tentatives de leurres malveillants. Leur objectif ? Tenter de récolter les données ultraconfidentielles des électeurs américains.                                                             

Les chercheurs de Proofpoint ont en effet détecté la semaine dernière des messages utilisant le thème d’inscription des électeurs pour inciter les utilisateurs à partager diverses informations personnelles, comme leur numéro de sécurité sociale, leur numéro d’identification fiscale et les détails de leur permis de conduire.

De plus, les cyberattaquants vont même plus loin en tentant de collecter des références bancaires et des numéros de compte, ainsi que le “numéro d’immatriculation du véhicule [sic]” du destinataire.

Des centaines de messages contenant des liens vers la page de destination du hameçonnage de justificatifs ont été envoyés à des destinataires appartenant à plusieurs organisations, bien qu’aucun secteur d’activité spécifique ne soit précisément ciblé.

Pour en savoir plus, veuillez consulter le blog de Proofpoint.

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Notifiez-moi des commentaires à venir via e-mail. Vous pouvez aussi vous abonner sans commenter.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.