Publié par UnderNews Actu - Télécharger l'application Android

Avec sa future monnaie virtuelle Libra, Facebook veut tenter de bouleverser le système financier mondial. Actuellement, le G7 n’est pas du tout ouvert à cette possibilité… Promise pour 2020, Libra s’inspire de crypto-actifs comme le bitcoin, mais sera gérée par un consortium à but non-lucratif. Les dangers sont nombreux, comme le démontre déjà les nombreuses arnaques en ligne repérées sur Facebook !

On le sait tous, les crypto-monnaies regorgent d’arnaques en tout genre… Le Bitcoin a engendré des milliers de faux sites d’investissement ou de services malveillants qui ont fait de très nombreuses victimes dans le monde, avec à la clé, des milliers d’euros perdus.

La monnaie numérique Libra (basée sur la blockchain) est un projet que Facebook aimerait lancer en 2020. Or, la fameuse monnaie n’est même pas sortie que déjà, de nombreuses arnaques font leur apparition en ligne !

En effet, des faux comptes Facebook et de faux sites Internet sur le Libra ont été créés, comme l’a rapporté le Washington Post dans une enquête. L’AFP a pu confirmer que des sites Internet et des espaces Facebook proposant d’acheter ou de vendre des Libras en utilisant sa carte bancaire, par exemple, avaient bien été créés.

Bitdefender

Plutôt inquiétant, certains de ces faux comptes et pages Facebook ou Instagram sont déjà suivis par des centaines d’internautes. Twitter, YouTube et d’autres plateformes sont également concernés. Facebook et Instagram ont réagit dans la foulée en supprimant les pages et comptes incriminés, qui arboraient le logo du réseau social et des photos de Mark Zuckerberg, le PDG.

Mais la détection et la suppression des espaces liés aux arnaques sur le Libra risque d’être très difficile ! Surtout que Facebook n’aura aucun pouvoir face à des faux sites tiers à l’étranger… on a déjà vu ce que ça donnait pour le Bitcoin et les autres crypto-monnaies ces dernières années, avec des scandales répétés et des millions de dollars de perte à la clé. Pas très encourageant !

Pour Facebook, l’apparition de ces faux comptes et de divers arnaques exploitant la monnaie virtuelle Libra avant même son lancement est un coup dur, qui intervient ua pire moment, alors que le réseau social fait pression sur les gouvernements et régulateurs à travers le monde afin d’avoir une autorisation. Pour l’heure, personne n’est enthousiaste, et le Libra est considéré comme une menace pour le système financier mondial. Bref, ce n’est pas gagné pour Facebook, et en y réfléchissant, c’est peut être pas si mal au final pour nous tous… sachant que le réseau est déjà l’une des plus grosse base de données mondiale “hors de tout contrôle” ! Quoi qu’il en soit, le Libra est d’or-et-déjà considéré comme une menace en devenir pour la sécurité nationale US !

Vous avez aimé cet article ? Alors partagez-le en cliquant sur les boutons ci-dessous :

Twitter Facebook Google Plus Linkedin Pinterest email
1 étoile2 étoiles3 étoiles4 étoiles5 étoiles (Pas encore noté)
Loading...

Mots clés : , , , ,


Vos réactions




Notifiez-moi des commentaires à venir via e-mail. Vous pouvez aussi vous abonner sans commenter.