Le nouveau rapport de Bitdefender met en lumière les principales cybermenaces mondiales

0

Le nouveau rapport de Bitdefender met en lumière les principales cybermenaces mondiales.

Résultats clés pour la France :

  • 66 % des signalements de ransomware ont eu lieu au premier semestre 2020, contre 35 % au premier semestre 2019.
  • 88 % de tous les rapports relatifs aux crypto monnaies ont été signalés au cours du premier semestre 2020, contre 59 % au cours du premier semestre 2019.
  • Conclusion : Si, en 2019, la plupart des menaces signalées étaient réparties de manière égale sur les quatre trimestres, le premier semestre de 2020 a enregistré beaucoup plus de rapports de menaces que le second.

Tribune – Bitdefender, leader mondial de la cybersécurité protégeant des centaines de millions d’endpoints et de systèmes dans le monde, publie aujourd’hui son Rapport 2020 sur le paysage des menaces ciblant les particuliers, présentant les principales menaces de cybersécurité, leur fréquence et les tendances en matière de cybercriminalité en 2020.  

« Nos conclusions pour 2020 démontrent que des particuliers subissent les assauts constants de cybercriminels cherchant à capitaliser sur la peur et les incertitudes sociétales qui accompagnent la pandémie », a expliqué Bogdan Botezatu, directeur des recherches et des rapports sur les menaces chez Bitdefender. « Les cybercriminels ne reculeront devant rien pour se remplir les poches, quitte à surfer sur des évènements exceptionnels et à profiter de l’empathie humaine. Alors que la pandémie se poursuit, nous voyons sans cesse évoluer les menaces, par le biais des mécanismes de diffusion des malwares et d’une ingénierie sociale inventive. »  

Le rapport est basé sur l’analyse de données trimestrielles et annuelles issues du Global Protective Network (GPN) de Bitdefender, qui effectue quotidiennement des milliards de requêtes sur des millions d’endpoints et recourt à des algorithmes avancés pour identifier différentes menaces et mécanismes d’attaque.

Quelques-unes des principales conclusions du Rapport 2020 sur le paysage des menaces ciblant les particuliers démontrent que :

  • Les attaques de ransomwares explosent dans le monde entier – Dans l’ensemble, les attaques de ransomwares ont progressé au rythme exceptionnel de 485 % en 2020, par rapport à 2019. Au premier et au deuxième trimestre 2020, les attaques ont représenté 64 % de l’ensemble des attaques, soit 19 % de plus que les deux premiers trimestres 2019. 
  • Des systèmes d’exploitation exclusifs dangereux pour l’IoT – Les appareils fonctionnant avec des systèmes d’exploitation exclusifs représentent 34 % des devices détenus par des particuliers et sont à l’origine de 96 % de l’ensemble des vulnérabilités détectées. Bitdefender a observé une hausse incroyable de 335 % des vulnérabilités présentes dans les TV intelligentes par rapport à 2019.   
  • Utilisation d’Android pour diffuser des malwares et des applications malveillantes – Lorsque des personnes se sont ruées sur les vidéoconférences, à la recherche d’informations sur la COVID-19, les cybercriminels ont en profité pour héberger de faux sites de téléchargement de Zoom et distribuer des applications truffées de malwares pour espionner les utilisateurs et dérober leurs données personnelles. 35 % de l’ensemble des malwares Android détectés appartenaient à la famille Android.Trojan.Agent, suivis par ceux de la famille Android.Trojan.Downloader (10 %) et ceux de la famille Android.Trojan.Banker (7 %). 
  • Les dispositifs de stockage en réseau (NAS) sont en tête des vulnérabilités – Le nombre de vulnérabilités identifiées sur des appareils connectés à un réseau a augmenté de 189% entre 2019 et 2020. Même si les dispositifs NAS ne sont pas les plus répandus dans les Smart Home, ils regroupent potentiellement le plus grand nombre de vulnérabilités non corrigées.
  • Hausse des applications potentiellement indésirables – Bien que ces applications ne soient pas nécessairement malveillantes en soi, elles peuvent affecter l’expérience utilisateur en ralentissant les systèmes, en affichant des publicités de manière fortuite voire en installant des logiciels supplémentaires. Bitdefender a observé une hausse de 320 % des applications potentiellement indésirables signalées en 2020 par rapport à l’année précédente ; toutefois, les tendances de distribution trimestrielles sont demeurées similaires, suggérant une croissance constante.

Le rapport détaille encore davantage ces conclusions ainsi que plusieurs autres par pays, dont l’Allemagne, l’Australie, le Danemark, l’Espagne, les États-Unis, la France, l’Italie, les Pays-Bas, la Roumanie, le Royaume-Uni et la Suède, et par grands évènements régionaux spécifiques, tels que l’élection présidentielle américaine de 2020.

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Notifiez-moi des commentaires à venir via e-mail. Vous pouvez aussi vous abonner sans commenter.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.