Le lourd bilan de la cybercriminalité

0

Dernièrement, Wooxo a réalisé un livre blanc portant sur la cybercriminalité, un nouveau concept que doivent intégrer les TPE/PME. Ce nouveau défi pour les chefs d’entreprises est essentiel pour ne pas figurer sur la liste des victimes en matière de vulnérabilité face à la montée des cybermenaces.

Communiqué de presse – Explications en quelques chiffres… Les attaques informatiques ont fortement augmenté. Selon une étude de ThreatMetrix, en 2017plus de 700 millions de cyberattaques ont été enregistrées à travers le monde. Cela correspond à une augmentation de 100 % depuis 2015.

En France, plus de 19 millions de français ont été concernés par une cyberattaque en 2017 (selon une étude Norton). Le montant des préjudices subis s’élève à 6, 1 milliards d’euros. Dans le monde, ce chiffre s’élève à 600 milliards de dollars et des pays investissent massivement dans ce domaine (étude McAfee) qui est devenu une véritable économie.

En mai 2017, Wannacry a changé la donne. Ce ransomware a inspiré de nombreuses cyberattaques qui ont exploité d’autres failles de sécurité notamment Microsoft. En France, 42 % des internautes ont été victimes d’une cyberattaque et 45 % d’entre eux ont eu affaire à un rançon logiciel.

En raison de ces attaques et de la forte communication réalisée, les comportements des utilisateurs ont évolué et entraîné une transformation des ransomwares qui s’adaptent et visent les mobiles et les tablettes. Désormais, on voit apparaître des Responsive Ransomware qui profitent de la progression de l’utilisation des outils mobiles. Pour la première fois en 2017, le nombre d’opération fut plus important sur mobile que sur ordinateur.

Selon le Cesin (Club des Experts de la Sécurité de l’information et du Numérique), on voit une nette évolution des cyberattaques qui visent les sociétés en France :

  • 80 % des sociétés françaises ont été touchées par une attaque en 2016
  • 92 % des attaques ont concerné une société française en 2017
  • Plus de 9 entreprises sur 10 ont été victimes d’une cyberattaque engendrant une paralysie des services, l’arrêt de la production et un effondrement du chiffre d’affaires.

Les ransomwares extorquent aux sociétés leurs propres données par une prise d’otage sous réserve d’une rançon. Le vol de propriété intellectuelle est au cœur du problème. En 2017, un quart des 600 milliards récoltés par les hackers soit 150 milliards de travail volé aux entreprises.

Après l’attaque Wannacry, l’empire de la cybercriminalité ne s’est jamais aussi bien porté. Il s’agit d’une réelle cyberguerre mondiale c’est pourquoi les entreprises doivent être au fait de ces menaces et doivent prendre à cœur ce nouveau défi.

Pour en savoir plus, vous pouvez consulter le livre blanc « La Dépendance Numérique est une réalité indispensable à la compétitivité des TPE/PME françaises »

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Notifiez-moi des commentaires à venir via e-mail. Vous pouvez aussi vous abonner sans commenter.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.