Le bouclier cyber marque une avancée majeure dans la cybersécurité européenne

0
208

Depuis 2022, six pays européens, incluant la France, avaient exhorté la Commission européenne à adopter une politique plus ambitieuse en matière de cyberdéfense. Le 6 mars 2024, l’Union européenne a annoncé que les 27 États membres se doteront, après l’approbation officielle du Conseil de l’UE et le Parlement européen, d’un bouclier cyber grâce au règlement sur la cyber solidarité.

Tribune – Ce nouveau règlement non seulement prévoit une augmentation des financements pour la cybersécurité pour la période 2025-2027, mais marque également le début de nouvelles initiatives à l’échelle européenne pour faire face à la montée des cybermenaces et protéger les systèmes informatiques.

Selon Gaétan Fron, Directeur commercial France & Luxembourg de Diligent :

« La mise en place du règlement sur la cybersolidarité (Cyber Solidarity Act) souligne l’importance de la collaboration internationale, notamment en Europe, face à la croissance du taux de cyber menaces. De même, les entreprises peuvent tirer parti d’un soutien et d’un accompagnement pour relever ces défis, mettant en évidence la nécessité de s’entourer. Depuis le début de la guerre en Ukraine en février 2022, les menaces se sont multipliées, mettant gravement en péril la sécurité des entreprises et des gouvernements. Les tensions géopolitiques ont exacerbé la situation en Europe, et, à l’approche des Jeux Olympiques en France, il devient crucial de détecter les menaces et d’être prêt à les affronter. D’autre part, la démocratisation de l’IA permet aux acteurs de la menace de créer des attaques de plus en plus sophistiquées – phishing, ransomwares, DDoS et autres formes d’attaques se développent à une vitesse sans précédent – mais elle contribue aussi à la création de réponses adaptées. Il est donc essentiel que tous les RSSI et les DSI priorisent d’abord les actions nécessaires pour se mettre en conformité, et ainsi renforcer la sécurité informatique, et mettent en œuvre des solutions visant à garantir la posture de cybersécurité de leur organisation. »