Faire le bon choix : guide à l’usage des parents pour le premier appareil électronique de leur enfant

0
124

C’est inévitable : tôt ou tard, tous les parents sont confrontés à la question de l’achat du premier appareil électronique de leurs enfants. Selon une étude de Kaspersky, 61 % des enfants reçoivent leur premier appareil entre 8 et 12 ans, mais cela peut advenir encore plus tôt, avec plus d’un enfant sur dix (11 %) ayant leur propre téléphone portable ou tablette avant l’âge de cinq ans. Il est essentiel que les parents apprennent rapidement la meilleure marche à suivre pour introduire la technologie dans la vie de leur enfant. 

Tribune – En collaboration avec le Dr Saliha Afridi, psychologue clinicienne, Kaspersky propose des conseils en matière de cybersécurité et de psychologie que les parents devraient connaître avant d’offrir à leurs enfants leur premier gadget technologique.

  1. Anticiper l’introduction d’un appareil électronique à votre enfant :

Configurez un compte personnel pour votre enfant avec contrôle parental, afin de bloquer l’accès aux contenus non adaptés.

Installez les applications essentielles de communication et d’apprentissage, en veillant à ce que les paramètres de confidentialité soient réglés de manière à protéger votre enfant.

Utilisez une application d’accompagnement numérique pour surveiller et filtrer les contenus consultables, limiter le temps d’écran et localiser l’enfant.

Activez le blocage des appels pour les numéros non enregistrés afin de renforcer la sécurité.

  1. Bien préparer son enfant à la découverte du numérique : 

Familiarisez votre enfant avec les fonctionnalités de l’appareil et les risques potentiels.

Établissez ensemble des règles et un contrat d’utilisation, en établissant des limites et des plages horaires sans portable/tablette.

Revenez régulièrement sur ces règles et affinez-les au fur et à mesure que les technologies évoluent et que votre enfant grandit.

Évitez d’offrir un smartphone à votre enfant, ou de l’autoriser à utiliser les réseaux sociaux, tant qu’il n’a pas trouvé un équilibre sain entre ses activités en ligne et sa vie réelle.

  1. Mettre en place des stratégies efficaces pour communiquer ouvertement avec votre enfant sur son usage des appareils électroniques et son rapport à la cybersécurité :

Encouragez-le à parler librement de ses expériences en ligne, qu’elles soient positives ou négatives.

Tenez-vous au courant des tendances et des menaces numériques et partagez les informations pertinentes avec votre enfant de manière intelligible.

Abordez la  question de la permanence de tout ce qui est posté sur les réseaux,  et de l’importance de la protection de la vie privée.

Apprenez à votre enfant à ne pas accepter de demandes d’amis de la part d’inconnus, de la même manière qu’ils ne devraient pas répondre aux sollicitations d’un inconnu dans leur vie quotidienne.

Utilisez des applications de parentalité numérique pour superviser l’activité en ligne de votre enfant.

  1. Alerter votre enfant sur les principaux risques auxquels il peut être exposé

Aidez votre enfant à reconnaître les méthodes de manipulation dont il peut être la cible sur internet, tels que les tentatives d’hameçonnage et les offres frauduleuses.

Encouragez votre enfant à faire preuve d’esprit critique et de prudence lorsqu’il consulte des liens, des pièces jointes ou des messages inconnus.

Discutez des autorisations appropriées pour les applications sur leurs appareils.

Poussez les discussions sur la cybersécurité par le biais de jeux ou autres programmes éducatifs et ludiques.

Insufflez à votre enfant la confiance nécessaire pour qu’il soit en mesure de s’adresser à un adulte de confiance s’il est confronté à des situations en ligne inquiétantes.

« Les parents doivent comprendre que, quand elle est utilisée correctement, la technologie est un outil formidable pour la famille. Les appareils connectés peuvent aider les enfants à s’épanouir et apprendre plein de connaissances, à condition que l’enfant sache quand et comment alerter ses parents de toute menace en ligne qu’il pourrait rencontrer. Les menaces en ligne pouvant prendre les plus jeunes pour cible sont protéiformes et il est essentiel que les enfants aient toutes les clés en main pour percevoir ces risques et en alerter leurs parents », commente Andrey Sidenko, expert en protection de la vie privée chez Kaspersky.