Étude McAfee : Enfants et adolescents plus vulnérables que jamais aux menaces mobiles élaborées

0

Le comportement des consommateurs est en constante évolution, c’est pourquoi McAfee a présenté son enquête sur le comportement des consommateurs, le « Consumer Mindset Survey » qui comprend le Mobile Report et le Consumer Mobile Threat Report, à l’approche du Mobile World Congress (Barcelona).

  • Enquête McAfee 2022 sur le comportement des consommateurs : Le Mobile Report révèle qu’à mesure que les appareils mobiles ont remplacé les PC et les ordinateurs portables en tant qu’appareils principaux, une grande confiance dans la sécurité des smartphones s’est installée auprès des enfants et les adolescents, mais ces appareils sont actuellement couplés à un faible niveau de protection, et le risque n’a jamais été aussi important.
  • Le Consumer Mobile Threat Report de 2022 par McAfee détaille les nouvelles menaces et tendances utilisées par les cybercriminels pour escroquer les consommateurs, mais aussi comment les cryptomonnaies offrent de nouvelles possibilités d’attaque sur les appareils mobiles.

Aujourd’hui McAfee Corp. un spécialiste mondial de la protection en ligne, a dévoilé son « Consumer Mindset Survey », qui comprend le Mobile Report et le Consumer Mobile Threat Report, à l’approche de la Mobile World Congress (MWC) de Barcelone, et qui ensemble, révèlent le niveau de déconnexion qui existe entre les générations sur le degré de sécurité des appareils mobiles et à quel point les consommateurs sont vulnérables aux menaces sur ces appareils mobiles.

« Une protection significative est un droit personnel pour les consommateurs, qu’il s’agisse de familles ou d’individus connectés, » déclara Gagan Singh, vice-président exécutif, Chief Product Officer (CPO) et Cheif Revenue Officer (CRO) chez McAfee. « Le lien entre ces deux offres de recherche est que les consommateurs portent un réel intérêt à la protection de leurs données, de leur vie privée et de leur identité. Alors que notre utilisation des appareils mobiles ne fait que croitre, nous devons nous rappeler qu’un appareil mobile est un appareil connecté, tout comme un ordinateur. L’équipe internationale du Labs Research de McAfee travaille sans relâche pour identifier et protéger les consommateurs de ces menaces nouvelles et émergentes qui touchent tous les âges et tous les appareils connectés dans le monde entier ».

Enquête McAfee 2022 sur le comportement des consommateurs : Mobile Report

Dans ce rapport, McAfee a interrogé les parents et leurs enfants sur la manière dont ils utilisent leurs appareils mobiles, dans le cadre de la Connected Families Research 2022, afin de découvrir comment les enfants se servent des appareils mobiles et en quoi leur comportement réel diffère-t-il de ce que pense leurs parents, c’est un nouveau domaine de recherche dans l’industrie qui inclut un point de vue essentiel, celui des enfants. Les principales conclusions de cette recherche sont :

  • Les enfants qui jouent les adultes: si les consommateurs comprennent que leurs ordinateurs de bureau et portables doivent être protégés, la sensibilisation à la nécessité de protéger les appareils mobiles n’a pas suivi.
    – Globalement, les enfants et les adolescents font davantage confiance aux appareils mobiles. La plupart des enfants (59 %) pensent qu’un nouveau téléphone est plus sûr qu’un nouvel ordinateur, alors que les parents sont à la même proportion (49 %).
    – En France, la plupart des enfants (56%) pensent qu’un nouveau téléphone est plus sûr qu’un nouvel ordinateur, alors que seulement 40% des parents sont d’accord.
  • Les appareils mobiles des enfants sont moins protégés au niveau mondial. Si la majorité des parents (56 %) utilisent des mots de passe pour protéger les appareils mobiles, seuls 41 % des enfants et des adolescents le font, ce qui crée des risques pour la sécurité.
    – En France, 56% des parents utilisent des mots de passe pour protéger les appareils mobiles, alors que seulement 41% des enfants et des adolescents le font, ce qui crée des risques pour la sécurité.
    – Les enfants sont exposés aux risques des adultes. Plus d’un dixième des familles dans le monde ont déclaré que leurs enfants avaient été victimes d’une fuite d’informations financières, et 15 % des familles dans le monde ont déclaré qu’une tentative avait été faite pour voler le compte en ligne ou l’identité d’un enfant.
  • Des parents qui protègent leurs enfants (ou pas) : Les parents font davantage attention sur la protection des jeunes enfants et des adolescentes sur leurs appareils mobiles, par rapport aux garçons du même âge, ce qui entraîne des risques cachés pour les garçons, en particulier les plus jeunes, qui signalent des cas plus nombreux de préjudices. Précisément :
    – En France, 10 % des garçons de 10 à 14 ans ont signalé une menace sur leur compte, contre 4 % des filles du même âge.
    – En France, les garçons de 10 à 14 ans signalent un taux de cyber intimidation beaucoup plus faible (6 %) que la moyenne mondiale et que d’autres marchés comme les États Unis (28 %) et le Royaume-Uni (19 %).
    – En France, les filles de 10 à 14 ans signalent un taux de cyber intimidation beaucoup plus faible (5%) par rapport à la moyenne mondiale et à d’autres marchés comme les États Unis (22%) et le Royaume-Uni (18%).
  • Maturité d’un point de vue utilisation d’appareils mobiles et parité homme-femme : Si les membres de la famille ont presque tous recours à des appareils mobiles, la façon dont ils utilisent ces appareils diffère grandement selon le sexe.
    – La recherche a montré qu’au niveau mondial, à l’âge de 15 ans, l’utilisation du téléphone portable augmente de manière significative et reste constante à l’âge adulte.
    – Les filles ont déclaré adopter de manière plus précoce de l’usage du mobile dans de nombreux pays étudiés, notamment en Amérique du Nord et en Europe. Dans ces régions, bien plus de filles âgées de 10 à 14 ans utilisent des appareils mobiles que les garçons du même âge.
    – L’utilisation des réseaux sociaux aux États-Unis a montré des différences significatives selon le sexe et les filles ont déclaré adopter presque toutes les activités mobiles à un taux plus élevé que les garçons.
    – Dans le monde, 53 % des filles, tous groupes d’âge confondus, utilisent les réseaux sociaux, contre 44 % des garçons.
    – En France, 64 % des filles de 10 à 14 ans écoutent de la musique en streaming, contre 52 % des garçons.
    – En France, 17 % des filles font des achats en ligne, contre 14 % des garçons.
    – Une exception notable en France est que 50% des garçons de 10 à 14 ans jouent sur leur mobile, contre 40% des filles du même âge.

Le Consumer Mobile Threat Report 2022 par McAfee

Le « Consumer Mobile Threat Report » de McAfee se concentre sur certaines des techniques les plus récentes que les cybercriminels utilisent pour tromper ou escroquer les consommateurs en grand nombre, comme a pu le constater l’équipe Mobile Research de McAfee.

Les principales conclusions des dernières menaces détaillées dans le rapport sont les suivantes :

  • L’attaque par smishing pour introduire un logiciel malveillant (malware) : L’attaque de type « smishing » (SMS + phishing) utilise des messages d’accueil personnalisés dans des SMS qui prétendent provenir d’organisations légitimes dans le but de paraître plus crédibles. Ces messages renvoient souvent à des sites web comportant des logos, des icônes et d’autres éléments graphiques authentiques, incitant l’utilisateur à saisir des informations personnelles ou à télécharger une application. Une fois téléchargées, ces applications volent les informations personnelles, les contacts et les messages SMS des appareils. Les contacts volés sont utilisés pour alimenter les campagnes des cybercriminels afin d’étendre leur réseau de cibles.
  • Les joueurs se font avoir à leur propre jeu : Les codes de triche et les applications de piratage sont des moyens populaires pour obtenir des capacités supplémentaires dans les jeux mobiles. Les criminels exploitent cette situation en ajoutant un code malveillant aux applications open-source existantes et en les promouvant sur des canaux de messagerie légitimes. S’il est installé, le logiciel malveillant vole les informations d’identification des comptes de réseaux sociaux et de jeux vidéo.
  • Le minage de cryptomonnaie qui n’aboutit à rien : Le marché des crypto-monnaies est particulièrement propice aux attaques sur les appareils mobiles, les cybercriminels déployant de fausses applications qui promettent de miner de la monnaie sur le cloud moyennant un abonnement mensuel, et promettent des gains monétaires à l’abonné. Le problème réside dans le fait qu’ils prennent l’argent de l’utilisateur, mais n’effectuent pas de minage et n’augmentent pas la valeur du portefeuille de l’abonné.
  • Faire semblant pour parvenir à ses fins : Les cybercriminels utilisent des informations personnelles et des graphiques de haute qualité pour faire passer leurs logiciels malveillants pour des applications légitimes. Des centaines de ces applications promettent des fonctionnalités telles que des jeux mobiles ou la retouche de photos et sont mises en avant avec de faux avis cinq étoiles. Une fois installées, les applications demandent simplement le numéro de téléphone et le code PIN de vérification de l’utilisateur, afin de s’en servent pour s’inscrire à des services de messagerie premium qui acheminent les paiements aux criminels.

Que peuvent faire les consommateurs pour se protéger ?

  • Avoir un œil critique et un certain degré de scepticisme sont des outils essentiels pour vous protéger, protéger votre famille et tous vos appareils numériques.
  • Les joueurs doivent faire preuve de prudence lorsqu’ils installent des hacks pour leurs jeux, en particulier s’ils demandent des droits de superutilisateur. Ces autorisations donnent aux cybercriminels la possibilité de prendre le contrôle des appareils.
  • Les défenses de sécurité mobile évoluent et s’adaptent à ces types de menaces, en ajoutant ou en améliorant des fonctions importantes telles que les alertes de phishing et de fraude, la protection de l’identité et les notifications actives si des informations personnelles sont retrouvées sur le dark web.

Les rapports démontrent la position de McAfee, en tant que leader dans la protection en ligne et soutiennent la nouvelle stratégie commerciale de l’entreprise, qui consiste à se concentrer sur les solutions destinées aux consommateurs qui représentent aujourd’hui l’avenir de la protection en ligne.

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Notifiez-moi des commentaires à venir via e-mail. Vous pouvez aussi vous abonner sans commenter.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.